Il est connu en Algérie que les artistes finissent souvent dans la précarité. Parfois même dans le dénuement total. Et quand ils tombent malades, ils se retrouvent dans le désarroi, surtout si les pouvoirs publics ne font rien pour leur venir en aide. C'est le cas aujourd'hui du comédien Hamza Feghouli, plus connu sous le nom de Mama Messaouda, qui a lancé un appel de détresse.

En effet, l'artiste Hamza Feghouli a publié une vidéo dans laquelle il interpelle la ministre de la Culture sur son état de santé. Dans un peignoir d'intérieur et un keffieh palestinien sur la tête, le comédien qui a joué le rôle de Mma Messaouda, dans El Hadika Essahira (Le jardin enchanté) avec le défunt Mohamed Raouf Ikkache, alias Hdidwane, n'a pas demandé une prise en charge dans des hôpitaux européens.

Âgé de 84 ans, Hamza Feghouli a fait état, dans un message très court, de la détérioration de son état de santé, avant d'appeler la ministre de la Culture à l'aider. « Mon état de santé s'est dégradé. Je suis malade. Je demande à la ministre de nous aider et à nous trouver un établissement où il y a tout ce qu'il faut. Je suis bien fatigué », a en effet indiqué l'acteur qui a égayé les enfants pendant plusieurs années.

Cela rappelle le cas d'un autre comédien estimé de tous les Algériens, en l'occurrence Salah Aougrout, gravement malade, qui a bénéficié d'une prise en charge de l'État, et ce, dans un hôpital parisien. Il poursuit ses soins en France depuis son transfert le 8 mai 2021, et son épouse, la comédienne et réalisatrice Fatima Belhadj, communique de temps en temps sur son état de santé. Cela n'empêche pas les rumeurs de circuler parfois sur son décès, toujours suivies de démentis.