Le ministère des Transports a annoncé un programme supplémentaire pour les vols d'Air Algérie vers les différentes destinations internationales, à raison de 108 vols par semaine. Un nouveau programme accueilli favorablement par les Algériens qui espèrent ainsi trouver facilement un créneau pour voyager et surtout voir enfin les prix des billets revus à la baisse.

« Notre compagnie a reçu un nouveau programme du ministère des Transports qui est de 108 vols par semaine. Ce qui représente 35 % du programme d'Air Algérie avant la pandémie de covid-19 », indique le porte-parole d'Air Algérie dans un entretien ce jeudi 10 mars à la chaine Ennahar TV.

Selon Amine Andaloussi, ce nouveau programme va permettre à Air Algérie de desservir plusieurs lignes internationales à partir de différents aéroports du pays, à l’instar de Sétif, Bejaia, Tlemcen et Annaba. « Désormais le passager ne sera plus obligé de se déplacer à Alger ou à Oran pour prendre un vol vers une destination internationale », explique-il tout en annonçant la reprise de plusieurs lignes internationales ; en citant Toulouse, Lyon et Nice en France, Bruxelles (Belgique) , Milan (Italie), Madrid et Alicante (Espagne). Il a également évoqué la reprise de la ligne Alger-Pékin (Chine).

Questionné sur un éventuel renforcement de ce programme et l’ajout d’autres destinations, le porte-parole d’Algérie a répondu par l’affirmative en se référant au dernier communiqué du ministère des Transport, qui indiquait que « ce nouveau programme de 108 vols par semaine sera suivi progressivement d'autres dessertes vers différentes destinations internationales ».

Air Algérie reste en difficulté financière. Qu'en est-il des remboursements ?

Le porte-parole d’Air Algérie a tenu à préciser que ce nouveau programme sera appliqué à partir du 15 mars « de façon graduelle », en tenant compte de la situation logistique d’Air Algérie. « Nos avions ont été soumis à une maintenance régulière suivant le protocole mis en place par les constructeurs », indique-t-il non sans rassurer que « la flotte d’Air Algérie est fin prête pour assurer le nouveau programme de vols » à partir du 15 mars prochain.

Concernant les retombés de ce renforcement du nombre de vols sur la trésorière d’Air Algérie, qui a subit de plein fouet les conséquences de la fermeture des frontières, le porte-parole d’Air Algérie s’est montré sceptique. « On ne peut pas dire qu’avec ce nouveau programme, les caisses d’Air Algérie seront refoulés car la compagnie fait face à une dette importante », explique-t-il en évoquant notamment la question du remboursement des billets d’avions non consommés.

« Air Algérie a fait face durant les deux dernières années, marqués par la crise sanitaire, à d’importantes dépenses notamment en matière de maintenance des nos avions non exploités mais aussi à l’opération de remboursement des billets non consommés par nos clients », explique-t-il. « Nous avons entamé le remboursement des billets sans arriver pour autant à satisfaire l’ensemble des clients en raison d’un problème de finance au niveau de notre compagnie » ajoute-t-il.

Nouveaux tarifs d'Air Algérie

« Maintenant avec la mise en place de ce nouveau programme de vols, les caisses d’Air Algérie seront renfloués  et nous allons donc poursuivre l’opération du remboursement des billets jusqu’au dernier client », rassure Amine Andaloussi, qui précise qu'« Air Algérie tient aussi à informer les passagers qu’ils peuvent toujours utiliser leurs billets non consommés ».

Évoquant la question lancinante des prix des billets, le porte-parole d’Air Algérie a été catégorique : « Avec le nouveau programme de 108 vols par semaine, il y aura une baisse des prix des billets », rassure-il en expliquant que cette baisse est une suite logique des règles du marché.

« Avec la nouvelle offre de vols, la demande sera donc en baisse et cela va engendrer automatiquement une baisse des prix des billets », selon Amine Andaloussi. À ce propos, il a indiqué qu'une « nouvelle grille tarifaire sera mise en place dans le cadre du nouveau programme de 108 vols par semaine ».