L’OGC Nice est appelée à se rendre ce samedi 12 mars à Montpelier pour y affronter la formation locale pour le compte de la 28e journée de la Ligue 1 française. Un match qui verra toutefois l’absence des supporters niçois au stade La Mousson, sur décision du préfet de l’Hérault. L’une des causes avancées par ce dernier est surprenante.

Les médias français ont relayé ce mercredi 9 mars, un arrêté du Préfet de l’Héraut, qui a interdit la présence des supporters de l’OGC Nice au stade La Mousson à l’occasion du match de la Ligue 1, prévu ce samedi à partir de 17h00. Cet arrêté signé le 1er mars 2022, interdit « interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'OGC Nice ou se comportant comme tel d'accéder au stade de La Mosson, ainsi qu'au centre-ville de Montpellier et au quartier Hôpitaux Facultés/Mosson, samedi de 12h à minuit ».

La préfecture de l’Héraut justifie l’interdiction de la présence des fans niçois au stade de Montpellier par des risques d’incidents avec leurs homologues montpelliérains. Le Préfet s’est d’ailleurs appuyé dans son arrêté sur plusieurs faits de violence entre les supporters du Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) et du Gym en évoquant « une rivalité historique et violente qui existe entre les supporters des clubs du MHSC et de l’OGC Nice ».

Andy Delort est cité dans l’arrêté

Une justification tout à fait acceptable d’autant plus que ce genre d’arrêtés d’interdiction de stade pour des supporters est récurrente en France comme un peu partout dans le monde. Mais là où les supporters niçois et montpelliérains se sont étonnés c’est lorsque le Préfet de l’Héraut évoque dans son arrêté le nom d'Andy Delort.

« Le départ surprise du joueur de l’équipe du MHSC, Andy Delort, pour l’OGC Nice n’a pas été accepté par les ultras montpelliérains qui n’ont pas pardonné cette défection de dernière minute de ce natif de l’Hérault », écrit en effet le préfet dans le même arrêté. Un fait avancé par le préfet qui ne concerne pourtant aucunement les supporters de l’OG Nice qui se retrouvent ainsi interdits de se rendre à Montpelier à cause…d’Andy Delort.