La compagnie low cost française Transavia opère-t-elle des vols vides vers l'Algérie ? C'est une question qui se pose vraiment, notamment avec la vidéo qui a investi les réseaux sociaux le lundi 21 mars et qui montre l'intérieur d'un appareil Transavia entièrement vide. La voix off, d'une employée – peut-être une hôtesse de l'air – y dénonce les limitations imposées par les autorités algériennes.

C'est une vidéo qui commence à faire le buzz sur les réseaux sociaux, particulièrement dans les pages et les groupes fréquentés par les Algériens de France. Elle met en scène un appareil de Transavia en plein vol. À l'intérieur, les nombreux sièges verts qui peuplent la cabine sont désespérément vides. Celle qui filme prend bien soin de filmer la totalité des sièges.

« Incroyable, l'Algérie, incroyable ! »

L'hôtesse de l'air semble contrariée par cette situation. Elle commente : « Alors aujourd'hui, on part à Oran. Il est 11 heures du matin. Et il n'y a pas de passagers parce que les autorités algériennes ont décidé qu'on en devait pas prendre des passagers aujourd'hui parce qu'on leur faisait de la concurrence. Donc ce sera seulement au retour qu'on ira prendre les passagers. Tous les autres sont restés à Orly et devront partir avec Air Algérie. Incroyable, l'Algérie, incroyable ! » a en effet affirmé l'employée de Transavia avec une certaine amertume.

À lire aussi :  Nouveaux vols d'Air Algérie : Les Algériens de France frustrés

La vidéo de l'hôtesse de Transavia est-elle authentique ?

Il faut dire que personne n'a pu authentifier la vidéo, ni préciser le jour où elle a été produite. La voix qui dénonce est-elle originale de la vidéo ou a-t-elle été ajoutée pour des objectifs quelconques ? Ensuite, la question qui coule de source : Transavia est-elle autorisée à opérer ce vol Orly-Oran ? Surtout que pour l'instant, il n'y a que des vols limités et autorisés dans le cadre de la réouverture partielle des frontières algériennes. Visuellement, l'intérieur est bien celui d'un avion de Transavia. Le soleil qui se lève à l'est est visible du côté gauche de l'appareil ; l'avion est donc bien dirigé vers le Sud, comme sur toute la longueur du trajet Orly-Oran.

Transavia a-t-elle le droit d'opérer un dimanche entre Orly et Oran ?

Un coup d'œil sur le site Internet de la compagnie Transavia montre que la ligne Orly-Oran n'est autorisée que le samedi. En plus, quand on tente de réserver au delà du samedi 26 mars, le site rejette la demande, puisque cette filiale low cost d'Air France n'a pas encore reçu l'autorisation d'opérer au delà de cette date. Mais il est, tout de même, étrange de trouver des vols Oran-Orly proposée pour mardi 29, mercredi 30 et jeudi 31 mars.

À lire aussi :  Vols France-Algérie : Une nouvelle grève annoncée à l'aéroport de Lyon

En fait, ce qui est encore plus étrange, c'est ce que diffuse le site de suivi des vols FlightAware. Transavia a opéré deux vols le samedi 19 mars, soit un Paris-Oran (TO4158, le matin) et un Oran-Paris (TO4159, le soir), mais il y a aussi eu un vol le dimanche 20 mars, matin, d'Oran vers Paris. Donc, le vol vide en question a-t-il eu lieu dimanche matin depuis Paris pour que le Boeing 737-8 F-GZHX de Transavia réalise son vol Algérie-France le dimanche soir ? Et Transavia pourrait avoir fait le trajet vers Oran pour rapatrier ses clients en direction de la capitale française. Cela, sans avoir l'autorisation de faire embarquer des passagers depuis Orly. Visiblement, c'est ce que dénonce la fameuse hôtesse de l'air dans cette vidéo.