La compagnie aérienne nationale Air Algérie se dit prête à renforcer ses vols en prévision de la saison estivale. Selon le porte-parole de la compagnie algérienne, Amine Andaloussi, qui s'est entretenu avec le site Gate7, la compagnie nationale est prête à assurer de nouvelles dessertes vers la France, notamment Bordeaux, Montpellier et Metz, mais aussi de nouvelles destinations, en Afrique et les Amérique.

Si Amine Andaloussi a évoqué le Nigeria et le Cameroun pour l'Afrique, il affirmera également la volonté d'Air Algérie de desservir les États-Unis en ligne directe. Donc, les Algériens installés aux USA pourraient avoir à leur disposition un vol direct vers l'Algérie. De même que les candidats à la loterie américaine qui réussiront à compléter la démarche pourront faire le voyage sans escale dans des pays européens ou à Montréal.

« Avant la pandémie de Covid, nous avions élaboré un plan de développement qui ciblait le Nigeria et le Cameroun, en Afrique, et les États-Unis. Il nous appartient de le mettre en œuvre, puisque les conditions sont de nouveau réunies », a en effet indiqué le porte-parole de la compagnie aérienne nationale au site Gate 7. Amine Andaloussi n'en dira pas plus. Il affirmera plus loin dans le même entretien qu'Air Algérie compte acquérir des avions long-courriers pour desservir des destinations lointaines. Comprendre les États-Unis et le Canada, mais aussi des d'autres destinations en Afrique et en Asie.

À lire aussi :  Le porte-parole d'Air Algérie parle de la numérisation de la vente des billets

L'aéroport J. F. Kennedy de New York est le plus indiqué

Le porte-parole de la compagnie aérienne algérienne ne dira pas quel aéroport est visé par Air Algérie aux États-Unis, ni quelle ville étasunienne sera reliée à la capitale algérienne. Mais il est facile de deviner que c'est l'aéroport John Fitzgerald Kennedy de New-York (KJFK), pour la simple raison que la communauté algérienne chez l'oncle Sam est concentrée sur la côte Est du pays ; particulièrement sa partie nord.

Les Algériens des USA nombreux à New York et alentours

En effet, selon des statistiques de 2016, reprises par le Huffington Post, il y aurait plus de 30'000 Algériens aux États-Unis, dont beaucoup ont rejoint l'Amérique dès les années 1960. Parmi eux, il y a 10'000 ressortissants à New York et ses quartiers, comme le Queens, Astoria, Brooklyn et bien entendu Manhattan.

Est-ce suffisant pour créer une ligne aérienne directe entre Alger et l'aéroport JFK ? Il est clair que non, mais il faut savoir en outre que le reste des Algériens des USA se trouve dans les états limitrophes de New York. En effet, beaucoup d'Algériens ne pouvant pas faire face à la cherté de la vie à New York ont fait le choix de s'installer dans le New Jersey, à une centaine de kilomètres au sud.

À lire aussi :  Youcef Belaïli persona non grata au Qatar

Ils sont des milliers à vivre dans le New Jersey. Ils sont aussi nombreux à s'être installés dans l'État voisin de Pennsylvanie, plus précisément dans la ville de Philadelphie, située à environ 150 kilomètres au sud-ouest de la ville de New York. Ce sont toutes ces données qui encouragent le choix de l'aéroport JFK de New York pour une ligne directe entre l'Algérie et les États-Unis.