Âgé de 32 ans, l'international algérien Yacine Brahimi se prépare à occuper son temps après sa retraite professionnelle. Avec la star brésilienne Ronaldinho, l'actuel milieu offensif du club qatari Al Rayyan SC compte lancer un projet dont le côté social occupe une place très importante.

En effet, Brahimi s'associe avec la vedette brésilienne qui a fait les beaux jours du Barça, du Milan AC et du Paris Saint-Germain dans une démarche en lien avec la découverte de jeunes talents. Particulièrement les jeunes talents qui ont raté une détection lors de prospections ou même dans des matchs de rue.

En fait, le projet concerne une application appelée « FootSider », dont la mission est de dénicher de jeunes talents dans le monde entier. Cela permettra de leur donner une chance de se révéler et pourquoi pas rejoindre le monde du football professionnel. C'est ce que Yacine Brahimi a annoncé à la cérémonie organisée par l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) pour récompenser individuellement les différents acteurs de la Ligue 1, de la Ligue 2 et de la D1 féminine.

Aider les jeunes à devenir professionnels, affirme Brahimi

« Cette application vient après de nombreuses années de travail sur le terrain de l'Académie Seconde Chance. Concrètement, FootSider a [numérisé] toutes leurs années de travail. La partie sociale du projet est très importante dans le sens où l'on veut vraiment aider les jeunes à avoir la chance de réussir à devenir professionnels. Le but, aussi, est de récolter le plus de datas, d'informations possible entre les clubs, les joueurs et même les sponsors, pour créer comme une immense famille du football où l'on pourra s'aider les uns les autres », avait expliqué en avril Yacine Brahimi, repris par Le Parisien.

À lire aussi :  L'entraîneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, démis de ses fonctions

L'Académie de la seconde chance est aussi une initiative similaire, mais elle ne peut être que limitée sans les nouvelles technologies. La star brésilienne Ronaldinho en a aussi parlé à la même époque. Il n'a pas manqué de faire savoir que l'idée venait de son frère.

Séduit par le projet, Ronaldinho s'est transformé en investisseur

« C'est mon frère (Roberto Assis) qui m'a parlé du projet. J'ai beaucoup aimé l'opportunité d'aider les jeunes à réaliser leur rêve. Le foot nous a beaucoup donné. Maintenant, c'est à nous de donner aux autres jeunes aussi qui rêvent de devenir joueurs de foot. C'est ça qui m'a le plus touché », avait affirmé Ronaldinho.

En fait, à l'origine, Ronaldinho devait juste être ambassadeur, il a finalement tellement aimé le projet qu'il est devenu investisseur. C'est dire que ce projet, qui se veut la première plate-forme de mise en relation des joueurs et des clubs du monde entier, l'a beaucoup séduit. Et l'international algérien n'a pas hésité non plus à se jeter dans le bain.