Kebchi : une association au secours des démunis en France et en Afrique

Kebchi est une association de droit français basée sur les préceptes de l'islam. Gérée par des bénévoles, Kebchi travaille en étroite collaboration avec une centaine de mosquées réparties sur le territoire français et redistribue tous ses bénéfices à des œuvres de bienfaisance au profit des démunis en France et dans des pays étrangers.

L'association Kebchi (littéralement « mon mouton », en français) est à la base réputée pour accompagner la communauté musulmane en France lors des sacrifices du mouton à l'occasion des différentes cérémonies religieuses. C'est ainsi que l'équipe de Kebchi s'engage à accompagner les musulmans de France à célébrer l'Aïd al-Adha, la naissance d'un enfant (aqiqa), un mariage ou faire un sacrifice pour un défunt.

Plus qu'une association, Kebchi se décline comme un Waqf, un outil de financement associatif et religieux musulman. Le Waqf permet de générer des centaines de millions d'euros chaque année dans plusieurs pays musulmans. Pour construire des projets islamiques et participer à des œuvres de bienfaisance, Kebchi recourt au Waqf. C'est-à-dire investir l'argent reçu en aumône pour le faire fructifier dans le temps avant de le redistribuer à des œuvres au profit des démunis.

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an

Kebchi, un  trait d'union entre les bienfaiteurs et les démunis

En 2021, l'équipe de Kebchi a redistribué 244'000 € à des associations en France. Pour l'année 2022, l'association espère en faire davantage grâce aux dons des bienfaiteurs. En se basant sur les préceptes de l'islam, Kebchi s'inscrit donc dans la démarche du Waqf et souhaite, à travers ses différents services, constituer un patrimoine islamique européen fort et indépendant. « Tous les bénéfices générés par vos dons et la vente de nos produits sont intégralement réinvestis dans des projets visant à soutenir la communauté musulmane », explique Kebchi sur son site officiel.

Les donateurs et autres bienfaiteurs peuvent ainsi faire leurs dons ou aumônes sous forme de « Sadaqa Jariya (fr. donation perpétuelle) » à travers le site Kebchi.fr. Vous pouvez ainsi faire un don pour la célébration de la naissance de votre enfant (aqiqa) selon la tradition musulmane en offrant un mouton aux démunis. Vous pouvez aussi offrir ou acheter un mouton de l'Aid al-Adha via le site Kebchi.fr en cliquant sur la rubrique « Mouton de l'Aïd ».

Rendre le sourire aux orphelins et offrir de l'eau aux populations pauvres d'Afrique

Grâce à Kebchi, vous pouvez aussi parrainer des orphelins issus des communautés pauvres à travers le monde. Grâce à votre don, des vêtements et des chaussures, ainsi que des affaires scolaires, seront acheminés à votre filleul. Kebchi s'engage aussi à acheminer des médicaments aux orphelins et couvrir leurs frais médicaux lorsqu'ils tombent malades.

Kebchi : une association au secours des démunis en France et en Afrique

Société Polémique au Maroc sur le statut de la langue amazighe

L'autre importante œuvre de Kebchi concerne sa contribution à la construction de puits au profit des populations de certains pays qui font face à une crise de l'eau potable. Cette crise d'eau potable touche près de 700 millions de personnes dans le monde, dont 250 millions en Afrique. C'est dans le but de venir en aide à ses personnes que Kebchi intervient depuis 5 années dans la construction des puits dans les villages les plus éloignés et isolés d'Afrique.

Kebchi : une association au secours des démunis en France et en Afrique

À ce jour, plus de 190 puits ont été construits par Kebchi grâce aux dons des bienfaiteurs. Ces puits ont été construits à Madagascar, au Soudan, en République démocratique du Congo, au Niger, au Malawi et au Rwanda. Comme cela est mentionné sur son site, Kebchi propose des services complets dans le but d'aider les personnes touchées par la crise de l'eau à en bénéficier en leur construisant des puits.

Kebchi : une association au secours des démunis en France et en Afrique

Société Voici pourquoi ce roman crée la polémique en Algérie


Vous aimez cet article ? Partagez !