Prévue en Côte d'Ivoire à partir du 23 juin 2023, la prochaine Coupe d'Afrique des nations pourrait être remportée à l'hiver 2024. Ce report est envisagé à cause des conditions climatiques peu favorables qui caractérisent le pays organisateur durant la saison estivale.

La Confédération africaine du football, à défaut d'opter pour une CAN tous les 4 ans comme cela se fait dans les autres continents, a décidé de faire jouer le tournoi en été au lieu de l'hiver, tous les 2 ans. La décision, qui a été prise en 2017, était surtout destinée à répondre aux exigences des clubs européens appelés à se séparer de leurs joueurs africains pour une durée pouvant dépasser un mois.

Ainsi, la première édition « estivale » de la CAN s'est déroulée en Égypte en 2019. Une édition qui a d'ailleurs été remportée par l'équipe d'Algérie. La tradition ne s'est cependant pas installée pour ce rendez-vous continental. La pandémie de covid-19 a faussé les calculs de la CAF et l'a obligée à revenir à l'hiver pour le déroulement de l'édition suivante. En effet, celle-ci, qui a été organisée au Cameroun, s'est tenue durant les mois de janvier et février 2022.

Pour la haute instance du football africain, cela était conjoncturel. La CAF affirme que la CAN se jouera désormais en été, comme cela a été déjà décidé. Elle a d'ailleurs officiellement programmé le prochain tournoi prévu en Côte d'Ivoire entre le 21 juin et le 21 juillet 2023.

À lire aussi :  Djamel Belmadi tranche sur son avenir en équipe d'Algérie

Toutefois, la CAF risque d'être encore une fois contrariée. Cette compétition, dont les éliminatoires ont été lancées en juin dernier, risque de ne pouvoir se jouer à la date prévue, à cause des conditions climatiques qui prévalent dans ce pays durant la saison estivale.

Les intempéries risquent de contrarier encore une fois la CAF

En Côte d'Ivoire, la saison estivale est synonyme de pluie et d'intempéries. D'ailleurs, le pays de Dédier Drogba vit actuellement et depuis quelques jours au rythme des averses causant d'importantes inondations. La presse locale déplore plusieurs victimes, dont des morts, et d'importants dégâts matériels causés par ces catastrophes naturelles. Des matchs du championnat local ont en outre été reportés.

Pour éviter un tel scénario lors de la CAN 2023, les responsables de la fédération de football de la Côte d'Ivoire ont jugé plus judicieux d'ajourner le tournoi à l'hiver 2024. Ces derniers comptent saisir la CAF sur cette proposition, indiquent des sources médiatiques du pays. Une proposition qui a de fortes chances d'aboutir.