Un article du journal sportif espagnol Marca a provoqué un tollé en France. L'article de la Une, qui traite de Karim Benzema et d'autres joueurs originaires de pays africains évoluant au Real Madrid, évoque la volonté des dirigeants des Merengues de changer de stratégie de recrutement en axant leur action sur les joueurs d'origine africaine.

Le quotidien sportif espagnol a « mis en scène » sa Une de façon quasi théâtrale. Une façon qui a fait jaser en France. Six joueurs du Real Madrid originaires de pays africains et un titre « Africa Power ». Il s'agit de Karim Benzema, Ferland Mendy, David Alaba, Eduardo Camavinga et les deux recrues de l'été, Aurélien Tchouaméni et Antonio Rüdiger. En toile de fond, une carte du continent africain est présentée sur un décor de savane. C'était suffisant pour susciter indignation, colère et mécontentement de l'autre côté des Pyrénées.

Une du quotidien Marca

Une du quotidien Marca

« Le Real Madrid a trouvé une nouvelle "feuille de route" dans sa politique de transfert. Ils se vantent d'avoir des racines africaines bien qu'ils aient grandi loin du continent. Ils renforcent un chemin qui a été ouvert avec Eto'o, Geremi, Zidane, Makelele ou Diarra », peut-on lire dans l'article de Marca.

Les critiques rappellent que les joueurs du Real ne sont pas natifs de pays africains

Dans le milieu journalistique en France, cet article de Marca, un journal très lu en Espagne, n'a pas manqué de faire grincer des dents. Ils trouvent les propos du quotidien sportif espagnol déplacés, d'autant plus que parmi les six joueurs présentés, seul Eduardo Camavinga n'est pas natif d'un pays européen, étant né en Angola dans un camp de réfugiés. En fait, aucun des six n'a la nationalité d'un pays d'Afrique, rappelle-t-on dans l'Hexagone.

À lire aussi :  Le Cameroun U23 ne s'est pas rendu en Turquie pour affronter l'Algérie

Les détracteurs du journal Marca n'ont pas manqué de rappeler que le buteur attitré du Real Madrid, Karim Benzema, est né à Lyon, même s'il est d'origine algérienne. Que Ferland Mendy est né à Meulan, en Île-de-France, alors qu'Aurélien Tchouaméni est natif de Rouen, en Normandie. Et que David Alaba est né à Vienne, en Autriche, et Antonio Rüdiger à Berlin, en Allemagne.