Netflix et les jeux vidéo, une nouvelle histoire d'amour ? La plateforme de streaming ne cache en effet plus sa nouvelle stratégie : pénétrer le monde du gaming pour diversifier son offre et ses revenus à l'heure où le streaming entre dans une phase de plus en plus concurrentielle (HBO, Disney, Amazon Prime Video, etc.). Cette tendance est visible depuis l'été 2021, période au cours de laquelle la direction s'est officiellement prononcée sur son désir d'aller voir du côté du gaming si l'herbe était un peu plus verte.

Logo de Netflix sur un téléviseur accroché au mur. Télécommande LG tenue par une femme

Depuis, les informations allant en ce sens se multiplient. Dernière en date, début mars 2022 avec le rachat par Netflix de Next Game, un studio finlandais de développement de jeux vidéo, pour un montant de 65 millions d'euros. Next Game est connu pour être un spécialiste des jeux free to play, ces jeux gratuits dans lesquels des éléments payants apparaissent pour franchir des niveaux ou débloquer des mondes ou des décors. Déjà, à l'automne 2021, Netflix avait racheté le studio Night School.

L'industrie du jeu vidéo pèse très lourd

Concrètement, à quoi ressemble le gaming développé par Netflix ? Début avril 2022, la plateforme de streaming a lancé Trivia Quest, un jeu sous forme de série inspiré du célèbre Trivial Pursuit. Le but est de répondre à une question de culture générale par jour afin de faire progresser un héros et l'aider à combattre un ennemi qui aurait ôté au monde l'ensemble de son savoir et de ses connaissances. L'idée reste la même que pour une série : conserver du suspens et du rebondissement, fidéliser sur une durée précise, mais aussi impliquer les utilisateurs, qui apprécient d'être mêlés directement à la fiction. Les séries interactives ont en effet la cote et représentent un marché porteur.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Netflix veut entrer dans le monde du gaming, car il y perçoit un univers porteur. En 2020, l'industrie du jeu vidéo dans le monde a généré plus de 180 milliards de dollars de chiffre d'affaires : un record qui pourrait même être battu en 2021 puis en 2022 et 2023. Le monde du gaming n'en finit plus de créer du business (les plus grandes marques investissent énormément d'argent depuis deux ou trois ans) et de plus en plus de joueurs se ruent sur leurs écrans pour une session de plaisir, les jeux les plus populaires étant les jeux HTML5, plébiscités par une majorité d'utilisateurs en raison de leur facilité, leur simplicité et le plaisir qu'ils suscitent.

Le modèle de Netflix s'essouffle

Cette volonté de Netflix de pénétrer le jeu vidéo répond donc à un désir de suivre les tendances de consommation, mais aussi de se diversifier alors que son modèle connaît un premier essoufflement. En France, en 2021, son nombre d'abonnés a baissé pour la première fois depuis son lancement. Et début 2022, la direction a indiqué vouloir modifier sa politique des multicomptes : elle envisagerait désormais de faire payer l'abonnement plus cher pour un compte qui serait utilisé par plusieurs personnes. Ce désir de changer les règles est motivé par le fait que l'entreprise américaine ressentirait un impact sur sa capacité de financement de nouveaux projets.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

L'idée de Netflix est aussi d'élargir sa palette pour capter un nouveau public tout en conservant ses abonnés. Car pour jouer aux jeux vidéo Netflix, il ne faut pas aller directement sur la plateforme, mais plutôt télécharger des applications dédiées à chaque jeu en utilisant ses codes d'accès à Netflix, ce qui oblige à conserver un abonnement.

Cette stratégie ne va pas nécessairement avoir un impact sur les séries et films que Netflix développe, car cette industrie demeure son activité principale et son offre majeure. En tout cas, pas tout de suite, car entrer dans un nouveau marché aussi important, même s'il est porteur, ne porte pas ses fruits en quelques semaines. D'ailleurs, les investissements réalisés ne sont pas encore d'une envergure exceptionnelle, il s'agit plutôt d'une porte d'entrée pour observer comment ce repositionnement peut créer de la valeur. L'idée, pour l'heure, est déjà de profiter de cette arrivée dans l'univers du gaming pour associer les succès Netflix à des jeux. Par exemple en s'emparant de l'univers de la série Stranger Things, développée sur la plateforme et qui est source de nombreux jeux vidéo dans lesquels Netflix voit un fort potentiel de business.

Le pari stratégique de Netflix peut aussi bien réussir qu'être un échec patent. Seul l'avenir dira si la plateforme de streaming a eu raison ou non de changer de cap. Pour l'heure, elle poursuit ses investissements dans l'univers des séries et des films. Des scénarios porteurs et des séries déjà diffusées ont été rachetés dernièrement, ce qui laisse entendre que le streaming traditionnel a encore de beaux jours devant lui.