L'équipe nationale algérienne de handball s'est qualifiée pour la prochaine Coupe du monde, en occupant la 5e place au classement de la Coupe d'Afrique des nations qui se tient en Égypte. Le sept national a arraché son billet pour le mondial suite à sa victoire, lundi 18 juillet, devant la Guinée en match de classement.

Il faut dire que c'est un véritable exploit que vient de réaliser cette équipe d'Algérie de handball, vu la situation peu reluisante que vit cette discipline. Sans bureau fédéral officiel, la discipline chère à Aziz Derouaz et Abdeslam Benmaghsoula est livrée à elle-même dans un pays qui a pourtant dominé la discipline sur le continent africain pendant plus d'une décennie.

Il y a lieu de signaler que le handball algérien est géré par un comité directoire, installé en septembre 2021 suite à la suspension de l'ex-président de la Fédération (FAHD) Habib Labane. Le comité en question a été désigné « pour gérer provisoirement » les affaires de l'Instance en charge du handball en Algérie. Et le provisoire se poursuit près d'une année plus tard.

« Le handball algérien a besoin d’aide », le SOS lancé par un joueur algérien

Résultat des courses : la discipline agonise. En témoignent les résultats peu reluisants réalisés par le handball algérien. Jadis intraitable en Afrique, le sept algérien est devenu une équipe quelconque à la portée des formations qui n'espéraient pas lui tenir tête, il y a à peine quelques années.

La sonnette d'alarme a pourtant été tirée il y a plusieurs mois. Le joueur international Kader Rahim a lancé un véritable cri de détresse en novembre, via les réseaux sociaux. « Le handball algérien a besoin d’aide. Situation catastrophique pour l’équipe nationale à quelques semaines de la CAN et du championnat local qui n’a toujours pas repris. Ne laissons pas mourir ce sport qui a tant à apporter à l’Algérie », a-t-il écrit.

« J'ai lancé cet appel à l'aide sur les réseaux sociaux parce qu'il faut expliquer que la situation est catastrophique. Personne n'en parle ou personne n'est au courant. Je sais que c'est un sport important en Algérie et il était important d'en parler », a-t-il expliqué, ensuite, dans un entretien accordé au site DZ Foot.

Piètre participation aux JM d'Oran et à la CAN

Cet appel est resté cependant sans échos. La situation reste la même et les résultats sont bien là. L'équipe d'Algérie n'a terminé que 5e lors des derniers Jeux méditerranéens, qui ont pourtant eu lieu en Algérie. Lors de la Coupe d'Afrique des nations, qui a eu lieu en Égypte, l'Algérie n'a pas été à la hauteur. Elle a été battue (28-22) par la Guinée en match d'ouverture avant de subir une véritable humiliation face à l'Égypte qui l'avait battue, en quart de finale, sur le score sans appel de 34 à 19.

Malgré cette élimination, les Algériens espéraient toujours sauver l'honneur et arracher une qualification pour le mondial. Objectif atteint. Dans la douleur. Les Verts ont battu respectivement la RD du Congo lors du premier match de classement (40-39, après tirs au but), avant de prendre leur revanche sur la Guinée (27-26).

Les Verts se sont ainsi qualifiés à la Coupe du monde prévue en Suède et en Pologne, du 11 au 26 janvier 2023. L'Algérie est versée dans le groupe « E » avec l'Allemagne, le Qatar et la Serbie. Cette qualification permettra au handball algérien d'assurer une 24e participation au mondial. Cela ne doit cependant pas servir à cacher le marasme dans lequel se trouve cette discipline.