La saignée continue pour le championnat algérien de football, qui a enregistré cet été encore le départ de plusieurs de joueurs vers l'étranger. Il s'agit d'un phénomène qui s'est installé depuis quelques années. De ce fait, la Ligue 1 perd à chaque intersaison sa crème, puisque les éléments qui partent sont pratiquement ses meilleurs joueurs. 

Le championnat d'Algérie n'arrive plus à retenir ses joueurs. C'est là une évidence qui ne date pas d'aujourd'hui. Pratiquement chaque intersaison, les meilleurs joueurs qui avaient fait parler d'eux au cours du précédent exercice quittent la Ligue 1 pour s'expatrier à l'étranger. Une grande partie d'entre eux rejoint pourtant des championnats et des clubs de moindre gabarit.

Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer cet état de fait. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à pointer du doigt les joueurs eux-mêmes, affirmant que ces derniers choisissent l'argent au détriment de l'aspect sportif.

Championnat d'Algérie : Les raisons des départs massifs des joueurs

D'autres observateurs estiment cependant que ces joueurs partent, car en Algérie ils ne trouvent pas les moyens pour s'épanouir. Ce qui n'est d'ailleurs pas faux, dans la mesure où rares sont les clubs algériens qui disposent de terrains et d'infrastructures dignes de ce nom. La preuve, une grande partie des formations algérienne partent à l'étranger pour leurs stages de préparation.

À lire aussi :  Quel est le problème de Bennacer avec l'AC Milan ?

Rida Bensayah, Sofiane Khedaïria, Samy Frioui et les autres quittent le championnat algérien

Quoi qu'il en soit le championnat algérien a enregistré cet été encore le départ de plusieurs joueurs, qui ont, pour la plupart, signé en Arabie saoudite. C'est le cas de l'ex-capitaine de la JS Kabylie, Rida Bensayah, qui a rejoint Al-Jabalaïn ou encore l’ex-portier de l’ES Sétif, Sofiane Khedaïria, qui a signé avec la formation d'Al Shulla. L'attaquant du MC Oran, Adel Djabout, s'est engagé quand à lui une saison avec le club d’Ouhd.

Al-Qaisumah FC, évoluant pourtant en D2 en Arabie Saoudite a connu l'arrivée de trois joueurs venant du championnat d'Algérie. Il s'agit de Sid-Ali Lakroum (O Médéa), Achraf Boudrama, Amar Khaled Nèche (NC Magra) et Hamid Djaouchi (CRB Dar-el-Beïda). Le  meilleur buteur de la Ligue 1, la saison dernière, Samy Frioui, est allé de son côté tenter une expérience au Bahreïn avec Al-Khaldiya. Riad Benayad du Paradou AC a opté lui pour l’ES Tunis.

Il s'agit là que de quelques exemples. Sinon la liste des joueurs qui sont partis à l'étranger cet été reste encore longue. Ce beau monde rejoint ainsi d'autres Algériens, purs produits des clubs locaux, qui ont déjà emprunté ce chemin auparavant. On citera à ce titre Amir Sayoud (ex-CRB), Malek Asselah (ex-JSK), Sofiane Bendebka (ex-MCA) ou encore Mustapha Zeghba (ex-ESS) ou encore Farouk Chafaï (ex-USMA) qui font le bonheur de leurs clubs respectifs.

À lire aussi :  Un autre club français s'intéresse à Islam Slimani

Il va sans dire que ces départs massifs n'ont pas été sans conséquence sur le championnat d'Algérie, dont les clubs n'arrivent plus à s'imposer à l'échelle continentale.