L'été tire à sa fin, mais la pression sur les billets d'avion vers l'Algérie continue à être très forte, malgré la cherté des billets. Les membres de la diaspora algérienne ont été contraints de dépenser des fortunes pour passer quelques semaines de vacances parmi leurs proches en Algérie, et ce, pour la première fois depuis 2019.

Mais beaucoup n'ont pas réussi à trouver des vols vers l'Algérie ni des traversées à bord des navires d'Algérie Ferries ou de Corsica Linea. Ceux qui n'ont pas pu voyager entre juillet et août peuvent le faire en septembre ou en octobre, à condition qu'ils n'aient pas un emploi restrictif ou des enfants scolarisés. En effet, pour ceux qui ont la possibilité de voyager à partir du mois de septembre, les vols sont non seulement disponibles, mais aussi accessibles en matière de prix. C'est le cas avec toutes les compagnies aériennes qui opèrent entre l'Algérie et les autres pays, particulièrement la France où la communauté algérienne est beaucoup plus nombreuse.

Parmi les compagnies aériennes desservant l'Algérie depuis la France, il y a Transavia, la filiale low cost d'Air France, qui propose des prix plus ou moins intéressants pour des vols en septembre. Certains vols en aller-retour sont proposés à moins de 150 euros, et cela ne peut que réjouir la diaspora algérienne dans l'Hexagone. Surtout que Transavia propose des vols depuis plusieurs aéroports de France, vers au moins trois villes en Algérie – en l'occurrence Alger, Oran et Constantine.

À lire aussi :  Refus de visa pour la France : Des Marocains crient au scandale

Un vol à 183 euros entre Paris-Orly et Alger avec Transavia

C'est ainsi que des simulations sur le site de réservation de Transavia affichent des vols que l'on ne peut trouver entre juillet et août. De l'aéroport de Paris-Orly (LFPO), cette compagnie française propose des vols en aller-retour vers Alger à moins de 200 euros. Pour un vol avec un aller le 7 et un retour le 28 septembre, le voyageur n'aura besoin de payer que 184 euros, alors que 214 euros seront nécessaires pour un vol entre le 3 et le 24 septembre.

Pour ce qui des vols vers Constantine depuis le même aéroport parisien, le voyageur devra payer plus cher son billet. Il devra débourser la somme de 344 euros pour un aller-retour entre le 7 et le 28 septembre, en sachant que le vol retour (264 euros) est plus cher que l'aller (80 euros). Pour la même période, l'Algérien établi dans la région parisienne va débourser 274 euros pour un aller-retour entre Paris-Orly et Oran.

Un vol pas cher entre Lyon et Alger avec Transavia

Il importe de relever que la compagnie aérienne Transavia opère également des vols depuis l'aéroport de Montpellier, dans le sud-ouest de la France, vers certains aéroports algériens. Pour un vol entre le 7 et le 28 septembre, le voyageur devra payer 244 euros pour un aller-retour entre Montpellier et Alger. Pour la même date, il faudra 309 euros pour la ligne Montpellier-Oran.

À lire aussi :  Des vols vers la France à moins de 100 euros avec Air Algérie

Si le vol entre Montpellier et Oran est un peu coûteux pour certains Algériens de France, ce n'est pas le cas pour la ligne entre Lyon et Alger. Les Algériens de l'est et du sud-est de la France peuvent faire un aller-retour entre Lyon et la capitale algérienne à 144 euros pour un vol entre le 6 et le 27 septembre. C'est un peu plus cher entre Lyon et Constantine ; le voyageur devra débourser la somme de 279 € pour un vol du 6 au 29 septembre entre la ville des Gones et la ville des ponts suspendus.