Le Sporting Lisbonne menace de trainer Islam Slimani en justice

Islam Slimani

L'embrouille entre le Sporting Lisbonne et le joueur algérien Islam Slimani se poursuit même après le départ de ce dernier. C'est l'attaquant des Verts qui a lancé les hostilités en évoquant ses relations avec son ancien entraineur. Pour riposter, le club menace de recourir à la justice.

Le meilleur buteur de l'équipe d'Algérie tient décidemment toujours rancune au coach du Sporting Lisbonne, Ruben Amorim, qui a été pour beaucoup dans son départ précipité du club. Islam Slimani a en effet été écarté du groupe pendant une bonne partie de la saison écoulée à cause de ses relations tendues avec son entraineur. Celui-ci a alors évoqué le manque de discipline du joueur pour expliquer sa décision. Le joueur algérien s'est retenu et ne s'est pas exprimé sur le sujet. Mais le vendredi 26 août, le nouveau joueur du Stade Brestois 29 a rompu le silence et a lâché ses vérités concernant ses relations avec Amorim.

« Ce qui s’est passé, c'est que [Ruben Amorim] n’a pas aimé que je sois performant, et pour ne pas sortir son joueur a lui (Paulinho), il a du trouver de faux prétextes », a déclaré en effet le longiligne avant-centre des Verts sur le compte twitter du Sporting CP France. Super Slim a par ailleurs promis que « toutes ces vérités vont bientôt sortir ».

Cette sortie n'a pas été du goût des dirigeant du club de la capitale portugaise. Le Sporting a en effet riposté rigoureusement aux déclarations de son ancien joueur, allant jusqu'à le menacer de saisir la justice « si le joueur reparle de Ruben Amorim et du club », a indiqué samedi le journal Record. Selon la même source, l'agent d'Islam Slimani a déjà été avisé sur la question. Le buteur algérien est donc averti. Pour plus d'un en fait, ce dernier doit tourner la page et se concentrer sur sa nouvelle formation afin de réussir son nouveau challenge.

Retour en haut
Share via
Copy link