La compagnie aérienne nationale Air Algérie compte faire appel à ses retraités pour renforcer les effectifs de sa filiale maintenance qui fait face à un déficit de main d'œuvre. Il s'agit d'une solution temporaire en attendant le recrutement de nouveaux techniciens, a indiqué le site arabophone Echorouk. 

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le service maintenance d'Air Algérie qui est l'un des plus sollicités de la compagnie, compte un effectif réduit comparativement aux autres filières de la compagnie qui se retrouvent en sureffectif. Le problème a été maintes fois évoqué par les responsables du pavillon algérien et les différents ministres qui se sont succédés au département des Transports. Cette situation est le résultat des recrutements controversés effectués dans le passé.

Quoi qu'il en soit, la filiale maintenance qui dispose de 1.100 travailleurs sur les 9.000 employés de la compagnie aérienne algérienne, se retrouve en déficit en matière de personnel. Air Algérie compte ouvrir le recrutement pour subvenir un tant soit peu aux besoins du service.

Air Algérie recrutera une cinquantaine d'agents prochainement

Selon un membre du Syndicat de l'entreprise cité par le même média, le filiale maintenance aura besoin d'au moins 600 nouveaux agents. Les responsables de la compagnie ne comptent cependant recruter que 50 employés. Selon toujours la même source, l'opération sera lancée très prochainement.

Par ailleurs, le transporteur aérien algérien a trouvé une autre parade pour renforcer l'effectif du même service. Air Algérie envisage de faire appel aux anciens techniciens et mécaniciens de l'entreprise qui sont partis en retraite. Cette solution n'est cependant que temporaire en attendant que les nouvelles recrues soient prêtes pour reprendre le flambeau.

Les agents qui auront la chance d'être embauchés auront besoin de 2 à 5 ans pour se former et s'imprégner des secrets du métier et acquérir ainsi l'expérience qu'il faut pour pouvoir entretenir et prendre en charge les avions de la compagnie aérienne algérienne.