L’international algérien Akim Zedadka, qui a quitté Clermont Foot 63 libre cet été, a décidé de passer un cap en rejoignant Lille, le club phare du nord de la France. Il passe donc d’une lutte pour le maintien en Ligue 1 à une lutte pour une qualification européenne. Aussi, son temps de jeu s’en fait ressentir.

La latéral/piston droit âgé de 27 ans a franchi un cap durant le mercato estival. Il a, en effet, quitté le club qui lui a fait découvrir le haut niveau, Clermont, libre à la fin de son contrat. Il a alors choisi de rejoindre le LOSC, suivi plus tard par Adam Ounas, qui vient de marquer son premier but avec le club du Nord. Un club a priori de plus haut standing, champion de France il y a deux ans, et qui cherche à atteindre l’Europe à la fin de chaque saison.

Mais, après 8 matchs de championnat déjà disputés, Akim Zedadka est loin d’avoir convaincu le nouvel entraîneur, le portugais Paulo Fonseca. Ainsi, il n’a débuté qu’à trois reprises, sortant même à la pause face à Nantes lors de la deuxième journée. Avec son entrée en jeu face à Ajaccio, il cumule un temps de jeu de 235 minutes (même pas trois matchs complets). Sélectionné par le sélectionneur de l'équipe d'Algérie, Djamel Belmadi, pour le rassemblement de septembre, il va devoir gratter plus de temps sur le terrain avec son club pour s’installer durablement dans la liste.

À lire aussi :  Djamel Belmadi s'explique sur le match amical Algérie-Brésil

Akim Zedadka à l'ombre de Bafodé Diakité

Recruté pour dépanner à droite, à gauche ou même en défense centrale, l’ex-Toulousain Bafodé Diakité a, a priori, finalement obtenu une place dans le onze de Fonseca. Ainsi, il fut titulaire lors des 6 derniers matchs, jouant l’intégralité des rencontres. Une forte concurrence que l’international algérien Akim Zedadka va devoir tenter de renverser au fil de la saison.

Prochaines étapes, après la trêve, un déplacement très difficile à Lorient, club surprise en Ligue 1 cette saison, et la réception de Lens pour le derby du Nord. Akim Zedadka pourrait alors jouer contre son ancien club. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les meilleurs pronostics de football sur le site Sospronostics si vous ne savez pas quoi miser sur ces deux rencontres, et bien d’autres encore. Aura-t-on droit à un côté droit Zedadka-Ounas à Lille ? La clé du succès n’est peut-être pas là pour des Lillois inconstants (4 victoires, 1 nul et 3 défaites) ? Réponse dans quelques semaines.