Après 14 longues années de fermeture, le Sahara algérien rouvre à nouveau aux touristes français. Désormais, le grand sud algérien ne figure plus sur la liste rouge des destinations interdites par le gouvernement français à ses ressortissants. Une décision saluée par les touristes, qui s'apprêtent à renouer – à partir de décembre prochain – avec les anciens circuits touristiques.

C'est une nouvelle qui va certainement ravir les milliers de touristes français qui souhaitent passer leurs vacances de fin d'année dans le désert algérien. Dans son édition du vendredi 14 octobre, le site spécialisé L'Écho touristique rapporte que le désert du Sud algérien va rouvrir aux voyageurs français, et ce après 14 années de fermeture[1]Désert : le sud de l'Algérie rouvre (enfin) aux voyageurs, L'Écho touristique. Le ministère français des Affaires étrangères a fait passer la région de Djanet, porte d'entrée majeure du Sud algérien, du rouge (formellement déconseillé) à l'orange (déconseillée).

Le changement de la carte, opéré le mercredi 12 octobre par le ministère français, va permettre de relancer le tourisme saharien en Algérie. « Quand la région était en rouge pour des questions de sécurité, les assurances ne nous couvraient pas », souligne Maurice Freund, le fondateur de la coopérative Point Afrique. « La situation est aujourd'hui totalement apaisée. Nous avons l'appui de l'Ambassade de France », ajoute-t-il.

La France pourrait même placer la région du Sud algérien en jaune (vigilance renforcée) dès janvier 2023, confie le voyagiste. Une décision qui marquerait, selon lui, la relance définitive du tourisme dans le Sahara après 14 longues années de suspension pour des raisons sécuritaires. Le patron de Point Afrique a déjà entamé les démarches avec les autorités algériennes pour la relance des activités touristiques.

Un vol Paris-Djanet avec Air Algérie prévue pour le 17 décembre 2022

« Hier, j'ai passé ma journée avec Air Algérie et le consul général à Paris. Nous avons obtenu des slots pour un vol au départ d'Orly à 22 h le samedi, avec un retour le dimanche à 8 h », explique Maurice Freund. Le premier vol affrété sera opéré le 17 décembre 2022 à 22 h 00 au départ de Paris avec un Boeing 737-600 d'Air Algérie sur Djanet. « Air Algérie mettra cet avion sur son compte et disposera ainsi d'un vol Alger-Paris le soir, et d'un Paris-Alger le matin », ajoute-t-il.

Concernant la question des visas, le responsable de Point Afrique a affirmé avoir eu des assurances de la part des autorités algériennes. « Pour ce qui est des visas, le consul général de Paris nous a promis l'obtention des visas en moins de 8 jours pour ce vol, que le voyageur soit de Paris, Strasbourg ou Nantes », explique-t-il.

C'est pour dire que tout est fin prêt pour que le Sahara algérien retrouve à nouveau les touristes français. Selon l'Écho touristique, l'opérateur Point Afrique avait envoyé dans le Sud algérien pas moins de 3350 clients en 2005, avec ses partenaires spécialistes de la randonnée. Il a enregistré des pointes de 1200 passagers par semaine en 2007, avec des vols de la France vers Tamanrasset, Djanet et Timimoun.

References