La compagnie aérienne nationale Air Algérie va bientôt relancer ses vols de et vers l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine, dans le Grand Est de la France. Cet aéroport français devait être desservi depuis le 14 septembre, selon une première programmation, mais il doit finalement attendre le lancement du programme d'hiver prévu à partir du 31 octobre.

En effet, selon un article du site spécialisé Air Journal, il y a eu des changements dans le programme concocté par la compagnie aérienne algérienne pour ses vols de et vers l'aéroport de Metz, en Moselle. Le début de ses dessertes est programmé pour l'ouverture de la saison hivernale, le 31 octobre, selon la même source, qui annonce également un changement dans le nombre de vols et des destinations.

En fait, les 9 vols prévus préalablement entre l'aéroport de Metz et trois aéroports algériens, à savoir ceux d'Alger, de Constantine et d'Oran, n'ont pas être mis en œuvre comme prévu. Air Algérie devait opérer, à partir du 3 octobre, six vols vers Alger, deux vols vers Constantine et un vol vers Oran. Mais pour des raisons inconnues, ce programme n'a pas été appliqué, au grand dam des quelque 300 000 personnes intéressées par la présence d'Air Algérie à l'aéroport de Metz.

Air Algérie prévoit 5 vols depuis l'aéroport de Metz

Donc, selon le nouveau programme, la compagnie aérienne algérienne effectuera cinq vols hebdomadaires depuis l'aéroport situé dans la région du Grand Est, en France. Pour le programme hivernal, quatre vols seront opérés vers l'aéroport international d'Alger, alors que le cinquième se fera vers celui de Constantine. Apparemment, il n'y a pas assez de clients potentiels susceptibles de réclamer des vols vers Oran. À moins qu'Air Algérie compte reprogrammer prochainement un vol vers la capitale de l'Ouest algérien.

Les rotations entre l'aéroport d'Alger et celui de Metz sont programmées pour les journées du lundi, mardi, mercredi et samedi. Alors que celle qui reliera cet aéroport du département de la Moselle à celui de Constantine interviendra une fois par semaine le mercredi.

Sur le plan commercial, ce sera tout bénef pour la compagnie aérienne algérienne qui sera seule, sans concurrence sur les deux routes en question. Mais ce sera aussi bénéfique pour l'aéroport Metz-Nancy-Lorraine qui a beaucoup souffert de la fermeture des frontières suite à l'apparition de la pandémie de coronavirus, au point où il a failli déclarer faillite. D'ailleurs, les responsables de la région du Grand Est comptaient sur le retour d'Air Algérie pour sauver l'aéroport de la fermeture.