La compagnie maritime française Corsica Linea, qui assure des traversées entre la France et l'Algérie, impose plusieurs taxes aux passagers voyageant avec leurs véhicules. Il s'agit notamment des taxes hauteur et longueur du véhicule pour les voyages par bateau vers l'Algérie.

De nombreux passagers qui voyagent avec leur véhicule par bateau ignorent que certaines compagnies maritimes imposent des taxes supplémentaires, appelés taxes hauteur et longueur du véhicule. Ces taxes, dont le passager devra s'acquitter lors de sa réservation ou le jour de son voyage, sont calculées en fonction des dimensions du véhicule après son chargement par différents bagages. D'ailleurs, plusieurs passagers se retrouvent pris au dépourvu le jour de leur embarquement à bord du bateau, se demandant s'ils doivent payer ces taxes « hauteur et longueur ».

Voici les taxes hauteur et longueur du véhicule appliquées par Corsica Linea

Cette taxe est appelée « hauteur et longueur » du véhicule. Elle est calculée selon le volume qu'occupe le véhicule lors de son chargement par des bagages. « Si la hauteur totale du véhicule + chargement dépasse 1,90 m, un supplément hauteur s'applique dans le sens France-Algérie et Algérie-France », indique Corsica Linea, qui assure des traversées maritimes entre la France et l'Algérie, au départ du port de Marseille vers ceux d'Alger et de Béjaïa.

À lire aussi :  Immigration au Canada : Le Québec dénonce un manque d'humanisme

Pour une hauteur de 1,91 m à 2,60 m, la taxe surcharge est fixée à 50 euros, si la hauteur exacte est déclarée au moment de la réservation. Cette taxe est portée à 150 euros si la hauteur du véhicule est déclarée par le passager sur le port, le jour du départ, précise la compagnie française. Pour une hauteur de 2,61 m à 4 m, la taxe véhicule est fixée à 150 euros, si elle est déclarée au moment de la réservation et de 300 euros si le passager la déclare au port le jour de départ, ajoute la même source.

Corsica Linea impose aussi une taxe longueur. Si un véhicule a un chargement à l'arrière de son véhicule dans la limite de 0,99 m, un supplément longueur s'applique dans le sens France-Algérie et Algérie-France. Si la longueur exacte est déclarée au moment de la réservation, la surcharge s'élève à 30 euros, souligne Corsica Linea. Toutefois, si cette longueur est signalée sur le port le jour du départ, la surcharge s'élève à 60 euros, précise la compagnie française.