Rien ne va plus entre l'attaquant international algérien Andy Delort et son club de Ligue 1 française l'OGC Nice. Depuis quelques jours, le Fennec arrivé de Montpellier sèche les entraînements, en raison du retard pris par la direction du club de la Côte d'Azur pour aboutir à un accord définitif avec le FC Nantes.

En effet, entre le buteur algérien et son club de Nice le divorce est définitivement prononcé. Cela tout le monde le sait et surtout tout le monde connaît les raisons de cette crise née entre Andy Delort et la direction de son club. C'est l'histoire d'une promesse non tenue par la direction du club, celle d'une revalorisation salariale même sous conditions.

Mais en ce mois de janvier, période de mercato hivernal, l'attaquant des Fennecs a trouvé un terrain d'entente avec le FC Nantes, 13e de la Ligue 1 française, qui a besoin d'un bon attaquant, un buteur comme Andy Delort. Mais l'OGC Nice ne veut toujours pas le libérer tant qu'il n'a pas trouvé un accord avec le FC Lorient pour recruter l'avant-centre Nigérian Terem Moffi.

Andy Delort sèche les entraînements

Selon les informations qui ont circulé sur ce dossier, les clubs de Nice et Nantes sont tombés d'accord sur l'idée d'un prêt de six mois, avec une option d'achat obligatoire. Mais les Niçois ne veulent toujours pas signer tant que le dossier de Terem Moffi n'est pas clos. Ce qui ne plait visiblement pas à Andy Delort, qui ne veut plus perdre de temps et du temps de jeu.

Andy Delort a donc décidé de sécher les entraînements dans le but de faire pression sur la direction de l'OGC Nice pour qu'elle signe enfin son accord avec le FC Nantes. La direction du club azuréen n'hésitera cependant pas à sanctionner le joueur, affirment des médias français ayant traité l'information. À moins que Lorient décide enfin de lâcher du lest en ce qui concerne Moffi, ce qui arrangerait Nice, Delort et enfin Nantes.

À lire aussi :  Meilleurs footballeurs du monde : Un Algérien et 5 Marocains au Top 100

En conclusion, si le FC Lorient décide enfin de libérer Terem Moffi pour qu'il rejoigne l'OGC Nice, ce dernier peut finalement libérer Andy Delort, pour qu'il puisse rallier les canaris du FC Nantes. L'international algérien gagnera enfin du temps de jeu en prévision des matchs de l'équipe d'Algérie programmés pour le mois de mars, et ce, dans le cadre de la 3e et de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023) dont la phase finale est prévue en janvier 2024 en Côte d'Ivoire.