Les vols réguliers de la compagnie aérienne nationale Tassili Airlines à destination de l’aéroport de Strasbourg-Entzheim (France) seront transférés vers l’aéroport de Bâle-Mulhouse-Freiburg, entre le 14 mars et le 14 avril prochain en raison de travaux sur la piste d’atterrissage.

« En raison de la fermeture temporaire, pour motif de travaux sur la piste d’atterrissage principale de l’aéroport de Strasbourg Entzheim (France), Tassili Airlines procèdera au transfert momentané de ses vols vers l’aéroport de Bâle-Mulhouse-Freiburg, et ce, du 14 mars au 14 avril 2023 », a en effet précisé la compagnie aérienne filiale du groupe Sonatrach, dimanche 22 janvier dans un communiqué.

Tassili Airlines ne serait pas l’unique compagnie aérienne contrainte à délocaliser ses vols. La fermeture de l’aéroport pendant un mois devrait en effet, « affecter un millier de vols », selon la presse locale qui cite le président du directoire de l’aéroport. Selon lui, ce sont les compagnies qui décident de ce qu’elles entendent faire.

Pour les travaux engagés, ils s’inscrivent, aux dires de Renaud Paubelle, « dans un programme plus vaste d’entretien, de rénovation et de mise aux normes des équipements, pour un montant de 14,5 millions d’euros sur cinq ans ». Ils portent notamment sur  la rénovation des chaussées aéronautiques, la collecte et gestion des eaux pluviales, les réseaux et leur génie civil, le balisage lumineux et le marquage aéronautique.

À lire aussi :  Immigration au Canada : les demandes ont doublé en 2022

« Ce sont des travaux programmés tous les douze à quinze ans », affirmait récemment le président du directoire de l'aéroport de Strasbourg-Entzheim, notant dans le même contexte que la couche de surface de la piste est un peu abimée, donc elle nécessite d’être refaite d’autant que la dernière rénovation importante de la piste de l’aéroport remonte à l’année 2000. « Nous allons raboter 7 centimètres puis remettre 7 centimètres d’enrobés. Nous allons également remplacer 700 feux de balisage, des halogènes qui seront remplacés par 700 LED », avait fait savoir le même responsable.

Durant la même période, « des études seront également menées sur la bande de piste et certains taxiways, les aires de sécurité d’extrémité de piste et la rampe d’approche. Une assistance règlementaire et administrative liée aux aspects environnementaux sera par ailleurs assurée ». L’aéroport de Strasbourg compte 17 compagnies régulières et table sur un volume de 900 000 passagers cette année (contre 1,3 million en 2019).