Algérie : L'inflation a encore augmenté au mois de mars

Les prix des produits de première nécessité connaissent une flambée sans précédent en Algérie. Le pays est durement impacté par la tendance inflationniste mondiale et les prix des produits alimentaires ont explosé, malgré les mesures prises par les autorités. Ce constat est confirmé par l'Office national des statistiques (ONS).

Ainsi, selon le bulletin de cette institution, publié le 26 avril, la tendance haussière de l'inflation se confirme. Au mois de mars 2023 et par rapport au mois de février, l’indice général des prix à la consommation, au niveau national, enregistre une hausse de 1,9 %. En effet, les prix des biens alimentaires ont augmenté de 3,1 %. Concernant l'inflation annuelle, le bulletin de l'ONS indique qu'elle a accéléré pour atteindre 9,4 % durant le mois de mars. À la capitale algérienne, l’indice brut des prix à la consommation a enregistré une hausse de 2,1 % en mars 2023, par rapport au mois précédent. Il s'agit d'une évolution plus importante que celle du mois de février sous l'impulsion des hausses du mois de ramadan.

L'ONS confirme donc le constat fait durant ce mois, qui a connu des hausses vertigineuses de certains produits. Le prix de l'oignon est le meilleur exemple illustratif de ces hausses. « Les prix des produits agricoles frais se distinguent par une augmentation sensible de 6,1 % », indique donc ce bulletin de l’ONS, qui ajoute que « des variations plus ou moins importantes caractérisent les produits de cette catégorie qui enregistrent une hausse de 31,2 % pour les légumes et +3,1 % pour la pomme de terre ». Cependant, « des baisses de prix sont observées pour les fruits (-0,6 %) et la viande et abats de bœuf (-0,3 %) ».

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

Pour le mois de mars, d'autres produits ont augmenté d'une manière relative. Il s'agit notamment des prix des biens alimentaires industriels affichent un taux de +0,8 %.  Cette hausse a été induite « essentiellement par la croissance des prix des boissons non alcoolisées (+7,9 %) et celle des autres produits alimentaires (+2,7 %) », indique l’ONS.

Sur une année, la croissance des prix des biens alimentaires est de +14,9 %, tandis que les produits agricoles frais ont évolué de +24,8 % avec +46,4 % pour la viande et abats de mouton et +43,2 % pour les fruits. Alors que les produits alimentaires industriels observent un accroissement de 5,3 % avec +12,4 % pour le lait et le fromage et ses dérivés.

En conclusion, l'ONS confirme la tendance inflationniste que connait l'économie algérienne. « Au mois de mars 2023 et par rapport au même mois de l’année 2022, l’évolution des prix à la consommation est de +10,1 %. », estime l'ONS, qui indique également que « le rythme d’inflation annuel (avril 2022 à mars 2023/avril 2021 à mars 2022) est de +9,4 % ».


Vous aimez cet article ? Partagez !