Annulations Air Algérie et Algérie Ferries durant la pandémie de Covid-19 : Où en sont les remboursements ?

L'opération de remboursement des billets de vols annulés durant la pandémie de covid-19 se poursuit, selon la dernière déclaration du ministre algérien des Transports Youcef Chorfa qui s'est exprimé devant les membres de l'Assemblée nationale. Lors de son intervention, le ministre a donné des chiffres intéressants concernant cette opération très attendue par nombre d'Algériens de l'étranger, particulièrement ceux établis en France.

Le ministre algérien a répondu à une question orale sur l'opération de remboursement des billets annulés en mars 2020 lors de la pandémie de covid-19. À l'époque, environ 600'000 billets d'avion ont été vendus, notamment pour des vols entre la France et l'Algérie. Youcef Chorfa a fait savoir que 84 % de ces billets achetés – majoritairement par les membres de la diaspora algérienne en France – ont été remboursés, soit un peu plus de 500'000 billets. Cette opération a coûté environ deux milliards de dinars à la compagnie aérienne nationale Air Algérie, précise encore le ministre algérien des Transports ; soit l'équivalent de 13 millions d'euros.

Algérie Ferries a-t-elle remboursé ses clients ?

Le même membre du gouvernement évoque les traversées maritimes annulées, notamment entre l'Espagne, la France et l'Algérie. Plus de 1150 clients ayant réservé leurs places à bord des navires d'Algérie Ferries et ayant acheté leurs billets ont été remboursés, estime Youcef Chorfa, qui ajoute que cette opération a coûté à la compagnie maritime algérienne la coquette somme de 150 millions de dinars ; soit un peu plus d'un million d'euros.

Voyage & Immigration Regroupement familial en France : L'OFII annonce du nouveau

Enfin, l'Entreprise nationale du transport maritime des voyageurs (ENTMV) à laquelle est affiliée Algérie Ferries ne compte pas en rester là. Elle doit poursuivre son opération de remboursement au moins jusqu'à la fin de l'année en cours. « L'opération se poursuivra jusqu'à la fin de l'année, en ce qui concerne le transport aérien et maritime », a indiqué le même ministre.


Vous aimez cet article ? Partagez !