Vols France-Algérie : Des annulations et des perturbations attendues le vendredi 13

Terminal 4 de l'aéroport d'Orly (LFPO) à Paris

La journée du vendredi 13 octobre sera marquée par un mouvement de grève national en France qui affectera le secteur du transport aérien, avec conséquence des des annulations et des perturbations de vols au départ comme à l'arrivée au niveau de plusieurs aéroports français.

Plus de 4 mois après la dernière journée de mobilisation contre la réforme des retraites, les différents syndicats en France renouent avec les mouvements de protestation sociale. En effet, l‘intersyndicale a lancé un appel à la grève et aux manifestations ce vendredi 13 octobre dans toute la France. Principales revendications : réclamer une hausse des salaires et du point d'indice dans la fonction publique.

La grève devrait toucher de nombreux secteurs, dont celui du transport. C'est le cas d'ailleurs pour le transport aérien. En effet, en réponse au préavis de grève nationale, les contrôleurs aériens ont appelé à une journée de protestation le vendredi 13 octobre. Cette grève va impacter sérieusement les compagnies aériennes desservant la France, dont les nombreuses assurant les vols entre la France et l'Algérie.

40 % de vols annulés le 13 octobre à l'aéroport Paris-Orly

Selon les prévisions de la Direction générale de l'aviation civile française (DGAC), 40 % des vols prévus à Paris-Orly, le deuxième aéroport français, seront annulés ce vendredi 13 octobre. Afin de limiter les perturbations, la DGAC a demandé ce lundi 9 octobre aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols à hauteur de 20 % à Marseille-Provence et de 15 % à Beauvais.

Dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, la DGAC a précisé que le trafic aérien sera perturbé du jeudi 12 octobre dans la soirée jusqu'au samedi 14 octobre 2023 à 6 h du matin. Face à cette situation, la DGAC invite « les passagers qui le peuvent à reporter leur voyage et à s'informer auprès de leur compagnie aérienne pour connaître l'état de leur vol ».

Pour l'heure, les compagnies aériennes desservant l'Algérie, à l'instar d'Air Algérie, d'Air France ou des low cost comme Transavia ou ASL Airlines n'ont pas communiqué à propos des annulations probables auxquelles les passagers auront à faire face.

Retour en haut
Share via
Copy link