Équipe d'Algérie U20 : Les binationaux Yanis Sanhadji et Rayane Belaïd choisissent l'Espagne

L'affaire de l'équipe d'Algérie des U20 a fait couler beaucoup d'encre et peut être considérée comme un véritable affront pour la Fédération algérienne de football (FAF). Deux pépites binationales devaient rejoindre l'équipe d'Algérie U20 pour participer au tournoi de l’Union nord-africaine de football (UNAF) qui aura lieu à Tunis du 11 au 22 novembre. Mais les choses n'ont pas eu lieu comme prévu.

En effet, le sélectionneur national des U20, Yacine Manaa, a convoqué 9 jeunes joueurs évoluant en Europe afin de renforcer les Verts à l'occasion du tournoi de l'Union nord-africaine (UNAF). Parmi les 9 pépites binationales figurent deux joueurs qui évoluent dans des clubs en Espagne, en l'occurrence Yanis Sanhadji du Bétis Séville et Rayane Belaïd de l'Atlético Madrid.

Mais entre temps, les deux jeunes joueurs de 18 ans ont décidé de faire fond baux à l'équipe d'Algérie après avoir été convoqués par l'équipe d'Espagne des U19 qui se prépare à un tournoi européen qui sera organisé à Tbilissi, en Géorgie, du 15 au 21 novembre. C'était suffisant pour les deux pépites algéro-espagnoles et leurs familles respectives de changer de cap malgré l'accord préalable conclu auparavant. La contre-attaque de la Fédération espagnole de football (RFEF) a finalement porté ses fruits au détriment de la Fédération algérienne de football (FAF)

Sports Un exode des internationaux algériens vers l'Arabie saoudite cet été ?

Le scandale de Sanhadji et Belaïd fait sortir la FAF de son mutisme

Cette affaire touchant l'équipe d'Algérie des U20 a fait polémique et à conduit la FAF à sortir de son mutisme. L'Instance présidée par Walid Sadi s'est cependant contentée d'un communiqué laconique qui ne répond pas à toutes les interrogations des supporters. La FAF s'est limitée à faire savoir qu'elle n'était pas responsable de l'attitude des deux joueurs et de leurs familles et qu'elle a fait tout ce permettaient les procédures d'usage.

"Dans le cadre de la sélection des joueurs susceptibles de renforcer l’équipe nationale de la catégorie U-20, le sélectionneur national, Yacine MANAA, avait procédé à la convocation de joueurs locaux et ceux évoluant à l’étranger, dont Yacine Sanhadji (Real Bétis, Espagne) et Rayane Belaïd (Atlético Madrid, Espagne), après avoir obtenu leurs accords de principe et l’aval de leurs parents respectifs, conformément aux procédures d’usage", a affirmé la FAF dans son communiqué pour expliquer ce scandale de l'équipe d'Algérie des U20.

Pour l'Instance footballistique nationale qui gère notamment l'équipe nationale, toutes catégories, "les convocations adressées aux intéressés, via leurs clubs respectifs, pour assister au premier stage d’entraînement de l’équipe algérienne, n’ont pas eu de suites, au motif que ces joueurs ont choisi la sélection espagnole U-19, suite à leur convocation par la Fédération espagnole de football (FEF)".


Vous aimez cet article ? Partagez !