Des dizaines de manifestations ce dimanche contre la loi Immigration en France

Immigration - France - Manifestation

En France, les opposants à la nouvelle loi Immigration ne veulent pas jeter l’éponge. En effet, à l’appel de plusieurs personnalités et d’associations de défense des immigrés, des dizaines de manifestations ont eu lieu, ce dimanche 21 janvier, à travers la France, pour dénoncer la promulgation d’un texte qui consacre, selon eux, la victoire idéologique « de l’extrême droite ».

Les opposants à la nouvelle loi sur l'immigration sont vent debout. Alors que le Conseil constitutionnel devra statuer le 25 janvier sur la conformité des articles de cette loi, une large coalition d’opposants à ce texte a appelé à des manifestations ce dimanche à travers plusieurs villes de France. Des manifestations contre la promulgation du texte, inspiré selon eux, par l’extrême droite.

Ces manifestations interviennent en réponse à l’appel lancé récemment par 201 personnalités, réclamant le retrait de ce texte. Les auteurs de cet appel dont des personnalités du monde de la culture, associatives ou encore syndicales, estiment que cette nouvelle loi sur l’immigration « a été rédigée sous la dictée des marchands de haine qui rêvent d’imposer à la France leur projet de “préférence nationale” ».

Manifestations contre la loi Immigration à Paris, Lille, Toulouse, Metz …

Selon les comptes rendus des médias, plus de 160 marches sont prévues dimanche, dont celle de Paris qui devait démarrer à 14h00 de la place du Trocadéro. À Lille, entre 2100 et 3000 personnes ont défilé dans le centre-ville en fin de matinée. A Metz, plusieurs centaines de personnes se sont réunies dans la matinée,  selon une journaliste de l’AFP. À Besançon, à environ 75 km de la frontalière suisse, des centaines de personnes ont également manifesté pour exiger le retrait de la loi sur l’immigration.

Samedi, plusieurs centaines de manifestants, entre 3000 et 4000 selon les organisateurs, avaient défilé dans les rues de Toulouse. Plus de 300 élus de gauche et écologistes ont aussi appelé, dans le quotidien Libération, à manifester contre un texte consacrant la « victoire culturelle de l’extrême droite sous les dehors aimables du ‘en même temps’». « Cette loi bafoue des principes issus de la Révolution française », ont fustigé les signataires dont la maire PS de Lille, Martine Aubry.

La nouvelle loi sur l’immigration présentée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et adoptée par le Parlement, contient plusieurs mesures controversées. Comme le durcissement de l’accès aux aides sociales pour les étrangers, l’instauration de quotas migratoires, l’instauration d’une caution pour les étudiants étrangers, ou le rétablissement du « délit de séjour irrégulier » en France.

Retour en haut
Share via
Copy link