Une Franco-Algérienne élue associée-gérante d'une prestigieuse banque d'affaires

Razika Abchiche

Une Franco-Algérienne vient d'être nommée au poste d'associée-gérante au sein de la banque Lazard en France. Il s'agit de Razika Abchiche qui gravite encore un échelon dans cet organisme qu'elle a rejoint en 2009. C'est une juste promotion pour elle, qui ne compte certainement pas en rester là.

Pour une prouesse s'en est bien une, sachant que la banque Lazard est un groupe mondial de conseil financier et de gestion d’actifs. Après s'être rapidement imposée en son sein, la normalienne agrégée en économie et gestion, qui a intégré le bureau en 2009 en tant que stagiaire, a occupé plusieurs postes de responsabilité dans cette banque. Razika Abchiche a été directrice au sein de l'équipe Sponsors Financiers avant de devenir, depuis la semaine dernière, associée-gérante.

Franco-Algérienne à la tête de Lazard : Razika Abchiche brise les barrières

Issue d'une famille kabyle, Razika Abchiche est née et a grandi en France, où elle a fait ses études. Diplômée d’un master en finance de Sciences Po Paris et d’un master de recherche en finance de l’université Paris Dauphine, la jeune femme ne s'est pas imposé de limites dans son domaine. Entreprenante et voyant toujours grand, elle a réalisé plusieurs opérations d'envergure dans la banque. Chose qui lui a valu des promotions consécutives. La nouvelle associée-gérante de Lazard entre le cercle retreint des femmes qui ont occupé ce poste au sein de cette entreprise financière, puisque quatre femmes seulement ont occupé cette position jusque là.

Âgée d'une quarantaine d'années, Razika Abchiche, qui nourrit toujours de grandes ambitions, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Elle veut encore et toujours aller de l'avant. Pour plus d'un, cette jeune femme est un autre exemple et pas des moindres des expatriés algériens qui marquent de leur empreinte grâce à leur réussite dans différents domaines de la vie, que ce soit en France ou dans d'autres pays.

Il est vrai que des dizaines voire des centaines d'Algériens qui ont pris les chemins de l'exile brillent de mille feux à l'étranger et font les beaux jours de différentes entreprises et sociétés.

Retour en haut
Share via
Copy link