Une nouvelle traversée d'Algérie Ferries reportée : quid des voyageurs ?

Car-ferry d'Algérie Ferries

La compagnie maritime nationale Algérie Ferries annonce un nouveau report, ou plus précisément un changement de date pour la traversée reliant Oran à Alicante prévue ce jeudi 22 février 2024, et reportée au lendemain vendredi. Invoquant des conditions météorologiques défavorables, la décision a été communiquée tardivement, laissant les voyageurs dans le flou et contraints de s'adapter au dernier moment.

Les reports répétitifs des traversées d'Algérie Ferries mettent les passagers dans une position inconfortable, confrontés à des choix difficiles. Certains, déjà présents au port d'Oran au moment de l'annonce, se retrouvent sans solution d'hébergement pour la nuit.

Ce jeudi 22 février 2024 vers midi, Algérie Ferries a annoncé le report d'une traversée reliant Oran à Alicante prévue le même jour à 18 heures. Cette décision, justifiée par les conditions météorologiques difficiles, a été communiquée 6 heures seulement avant l'embarquement. Cette communication de dernière minute laisse les voyageurs dans une situation difficile, nombreux étant déjà au port en vue de leur départ.

La compagnie maritime algérienne invite les passagers à consulter régulièrement son site web et ses réseaux sociaux pour suivre l'évolution de la situation. Cependant, cette communication réactive ne répond pas aux besoins immédiats des voyageurs déjà impactés par le report. Car les clients habitant hors de la wilaya doivent être informés de tout changement au moins 24 heures avant l'embarquement.

La gestion d’Algérie Ferries critiquée

La gestion d’Algérie Ferries est critiquée, notamment en raison de la communication tardive et du manque de transparence. Une meilleure anticipation des événements et une communication proactive auraient permis de minimiser les désagréments pour les passagers. D’autant que la situation contraste avec les autres compagnies maritimes opérant sur les mêmes itinéraires, qui ne sont pas impactées par les conditions météorologiques.

Les autorités compétentes sont interpellées pour garantir le respect des droits des voyageurs et veiller à la qualité des services fournis par les compagnies maritimes. En cas de report de traversée, la réglementation stipule que les passagers ont droit au remboursement intégral de leur billet ou à un réacheminement vers leur destination finale, avec prise en charge des frais d'hébergement. Une indemnité complémentaire peut également être réclamée si l'annulation n'est pas due à un cas de force majeure.

Retour en haut
Share via
Copy link