Vueling introduit un nouveau système d'enregistrement, les vols vers l'Algérie concernés

Avion Vueling

Du nouveau chez la compagnie aérienne espagnole, Vueling. Introduite récemment, la nouveauté a rapport avec le système d'enregistrement au départ des aéroports en Espagne dont celui de Barcelone qui dessert deux villes algériennes, à savoir Alger et Oran. Les Algériens sont donc concernés par cette innovation destinée à réduire le temps d'attente avant l'embarquement. 

La compagnie low cost Vueling fait partie des compagnies aériennes desservant l'Algérie au départ de plusieurs villes européennes dont l'aéroport de Barcelone, en Espagne. Les clients qui voyageront avec le pavillon espagnol à partir de cet aéroport pourraient bénéficier désormais d'un nouveau service adopté dernièrement par la compagnie. Cela concerne, en effet, le système d'enregistrement, source parfois d'interminables attentes au niveau des aéroports.

La compagnie Vueling a introduit un nouveau dispositif à même de permettre de gagner du temps avant l'embarquement. Il s'agit, en fait, du système de reconnaissance faciale appelé également Fly by face. Un système qui "permet aux passagers de monter à bord d’un avion en montrant leur visage au lieu de leur carte d’embarquement", explique le site PNC Contact qui a fait part de cette nouveauté, mercredi 21 février.

Un système facultatif, affirme Vueling

Selon la même source, avec cette mesure, les passagers voyageant avec la compagnie Vueling, n’ont plus besoin de présenter leurs documents ni de présenter leur carte d’embarquement, comme cela se fait actuellement au niveau des différents aéroports. "Après avoir passé le premier contrôle de sécurité, le contrôle biométrique confirme l’identité de chaque passager", indique le site spécialisé.

Le même site note que ce nouveau système mis en œuvre dans les aéroports de Madrid, Palma de Majorque, Minorque et Ibiza, en plus donc de celui de Barcelone, reste cependant facultatif et n'est pas obligatoire. Les voyageurs peuvent opter pour le système classique d'enregistrement lors de leur voyage au départ de l'Espagne. "Nous n’allons pas remplacer le cycle habituel des aéroports, c’est-à-dire que toute personne souhaitant se présenter au comptoir et parler à un assistant de l’entreprise pourra le faire", a indiqué, en effet, le directeur Informatique de la compagnie, Javier Alvarez cité par la même source.

Retour en haut
Share via
Copy link