Objectifs, collaborateurs, durée : Walid Sadi dit tout sur le contrat de Vladimir Petkovic

Il y a enfin des informations officielles sur l'engagement du Bosnien, qui a également la nationalité suisse, Vladimir Petkovic, en tant que sélectionneur de l'équipe d'Algérie. Après avoir annoncé sa nomination à la barre technique des Fennecs dans un communiqué publié sur son site Internet, la Fédération algérienne de football (FAF), par le biais de son président Walid Sadi, a donné des détails sur le contrat qui lierait technicien suisse à l'Algérie.

En effet, dans un entretien avec l'agence officielle, APS, le président de la FAF Walid Sadi a révélé des informations sur le recrutement de Vladimir Petkovic en tant que sélectionneur de l'Algérie, notamment sur la durée du contrat, les objectifs que la FAF a assignés à Petkovic ainsi que la composante du staff technique des Verts. Walid Sadi a commencé par défendre le choix de Vladimir Petkovic, en le présentant comme "le meilleur profil pour l'équipe nationale" et en estimant que la FAF a opté pour lui "par rapport à plusieurs critères, dont notamment son vécu avec la sélection suisse".

Vladimir Petkovic aura un contrat d'objectifs en deux tranches

Ensuite, le président de la FAF a évoqué la durée du contrat, étroitement lié aux objectifs précis qui sont assignés au nouveau sélectionneur national. En fait, selon ses déclarations, le contrat de Vladimir Petkovic court jusqu'au 31 décembre 2025, soit à la fin de la campagne de qualifications à la Coupe du monde. Si l'équipe d'Algérie se qualifie au mondial nord-américain, le contrat du technicien bosnien est renouvelé automatiquement jusqu'au 31 décembre 2026.

Sports Rencontre cruciale entre Mahrez et Petkovic sur fond de tensions

"La durée de la première tranche du contrat arrivera à terme le 31 décembre 2025, période qui verra la fin des qualifications de la Coupe du monde 2026. S'il parviendra à qualifier l'équipe nationale au Mondial, le contrat sera automatiquement prolongé jusqu'au 31 juillet 2026 avec les mêmes termes et conditions. Dans le cas contraire, le contrat sera résilié d'une manière unilatérale sans indemnisations. Lors des négociations, qui étaient serrées, nous avons tenu à préserver les intérêts de la FAF et de l'équipe nationale", a en effet fait savoir le président de la FAF, Walid Sadi.

La FAF pas trop exigeante pour la CAN 2025

Pour ce qui est de la Coupe d'Afrique des nations 2025 dont la phase finale est programmée au Maroc, Walid Sadi a écarté d'un revers de la main toutes les rumeurs ayant circulé sur la question. Ni les quarts de finale, ni la demi-finale ne figure parmi les objectifs assignés à Petkovic. Il a même suggéré que les Algériens seraient mal placés pour exiger quoi que ce soit après deux éliminations successives dès le premier tour de la compétition africaine.

"Concernant la CAN 2025, nous ne pouvons pas lui exiger le titre, surtout qu'il n'aura pas assez de temps, la sélection nationale restant sur deux éliminations de rang au premier tour lors des deux dernières éditions. Du coup, l'objectif est de se qualifier aux 1/8es de finale et aller le plus loin possible dans la compétition", a précisé le président de l'Instance de Dely Brahim qui semble s'être contenté du minimum, soit pour éviter la pression sur le nouveau sélectionneur, soit pour que Petkovic accepte de prendre l'équipe d'Algérie.

Deux collaborateurs étrangers vont accompagner Vladimir Petkovic

Sur un autre plan, le patron du football en Algérie a affirmé que le nouveau sélectionneur national, Vladimir Petkovic, va ramener avec lui au moins deux collaborateurs ; un préparateur physique italien et un entraîneur-adjoint suisse. La FAF compte lui proposer un technicien algérien comme adjoint, probablement Nabil Neghiz. Cela dépendra de la discussion qui aura lieu bientôt entre les deux parties. "La FAF lui a proposé de travailler avec un technicien algérien comme adjoint, mais tout dépendra de l'entrevue qu'on aura avec Petkovic" a ajouté Walid Sadi.

Sports Restera ? Restera pas ? Belaili a pris sa décision

Il est utile de rappeler que la FAF a annoncé, jeudi 29 février, le choix porté sur le Bosnien, qui a la nationalité suisse, Vladimir Petkovic, en tant que patron de la barre technique de l'équipe d'Algérie, et ce, en remplacement de Djamel Belmadi, après l'élimination de l'Algérie du premier tour de la CAN 2024 en Côte d'Ivoire. Vladimir Petkovic sera à Alger dimanche pour finaliser l'accord avec la FAF et animera une conférence de presse le lendemain pour se présenter aux médias et au public algérien.


Vous aimez cet article ? Partagez !