Algérie Ferries provoque la colère des voyageurs suite à un nouveau report tardif

Navire Tassili II d'Algérie Ferries

La compagnie maritime nationale Algérie Ferries a annoncé, ce mardi 5 mars, un énième changement, encore une fois tardif, dans son programme de traversées. Une annonce qui lui a valu une avalanche de critiques de la part de ses clients qui étaient nombreux à se manifester sur les réseaux sociaux, criant leur mécontentement. 

Le changement en question concerne la traversée entre les ports d'Oran et d'Alicante. Prévue pour ce mardi 5 mars, la liaison a été finalement reportée au lendemain mercredi, a indiqué, en effet, la compagnie dans une publication sur sa page Facebook. Il s'agit, en fait, d'un énième changement opéré par Algérie Ferries qui fait voir, il faut le dire, de toutes les couleurs à ses clients. Il ne se passe plus un jour sans qu'elle n'annonce un chamboulement dans la programmation de ses traversées, sur différentes lignes desservies.

Les voyageurs se retrouvent du coup désorientés par cette énième décision. Ne sachant plus à quel saint se vouer, ils manifestent leur colère sur les réseaux sociaux, en espérant que les médias s'emparent du sujet. Ils sont d'ailleurs nombreux ce mardi à dénoncer une programmation approximative, pour reprendre l'expression de certains d'entre eux. Il est vrai que la manière de faire de la compagnie laisse perplexe. Cela dans la mesure où elle annonce le report d'une traversée le jour du départ.

Algérie Ferries appelée à rectifier le tir

"Que feront donc les clients qui se sont déplacés au port d'Oran ? Vont-ils passer la nuit sur place ?", se demande un voyageur. "A-t-on pensé aux voyageurs qui habitent loin d'Oran ?", s'est exclamé un autre sur certaines publications traitant de la question. En somme, Algérie Ferries a eu droit à des critiques acerbes. Elle a été descendue en flammes par des clients qui se sentent lésés. Pour eux, Algérie Ferries fait preuve d'un manque de considération flagrant à leur encontre. La compagnie maritime est appelée à rectifier le tir dans les plus brefs délais, disent-ils unanimement. Et cela se passe par une meilleure gestion et une meilleure programmation des traversées.

Retour en haut
Share via
Copy link