Une table de 2 kms pour célébrer Ramadan et Pâques dans une ville de Belgique

Ramadan - Pâques - Iftar - Anvers - Belgique

La ville de Borgerhout, près d'Anvers en Belgique a abrité, dimanche 31 mars, un repas très particulier, et ce, en vue de célébrer Ramadan et Pâques ensemble. En effet, une table longue de deux kilomètres a été installée au profit de quelques 7000 personnes de différentes confessions pour un repas à l'occasion de l'Iftar du mois de Ramadan, mais aussi de la fête chrétienne de Pâques.

C'est un nouveau record de Belgique après celui de l'année dernière qui a vu l'installation d'une table d'un kilomètre et la présence de 2500 personnes. Borgerhout, district de la ville d'Anvers, dans le nord du Royaume de Belgique, a voulu profiter de l'avènement de Pâques en plein mois de Ramadan pour battre un nouveau record en installant une table d'Iftar, longue de deux kilomètres. Mais cette fois, les autorités locales ont dû participer à l'organisation, aux côtés de l’Organisation socio-culturelle FMV (regroupant 140 associations, principalement issues de l’immigration).

Latifa El Morabit, la coordinatrice générale de l’événement et directrice de FMV, a évoqué l'ambition de son organisation dans cet événement. "Cette année, Pâques tombe en plein Ramadan. C’est pourquoi, lors de cet Iftar (la rupture du jeûne), nous voulions rassembler encore plus de personnes. Pas seulement des musulmans ou des chrétiens, tout le monde était le bienvenu", a fait savoir l'animatrice associative qui n'a pas manqué de préciser que le menu du repas était très varié.

Un énorme Iftar près d'Anvers pour célébrer le Ramadan et Pâques

"On peut vraiment manger de tout ici. Il y a la salade de pommes de terre flamande, mais aussi la maklouba palestinienne, un plat de riz renversé souvent consommé en Syrie. Et bien sûr, il y a la harira marocaine, une soupe épicée avec laquelle nous rompons souvent le jeûne", a ajouté Latifa El Morabit, comme pour défendre l'idée du vivre ensemble, y compris dans le choix des mets à l'occasion de cette célébration multireligieuse.

L'Organisation de Latifa El Morabit a eu un coup de main précieux de la part de la ville de Borgerhout. La bourgmestre du district, Mariam El Osri était naturellement présente. "Nous voulions rassembler des personnes de différents horizons afin de créer des liens et de promouvoir le dialogue", a fait savoir Mariam El Osri, à l'occasion de cet événement auquel a pris part également la Vice-Première ministre de Belgique, Petra De Sutter.

Il est utile de relever que ce repas de l'Iftar a eu lieu dans une ambiance festive, comme le montre une vidéo partagée par le site média VRT News. Une vidéo qui montre des milliers d'habitants de Borgerhout, des musulmans et des chrétiens, discuter et échanger entre eux. Qui les montre partager des repas d'origine flamande (nord de la Belgique), marocaine et palestinienne sur une table de deux kilomètres de long.

Retour en haut
Share via
Copy link