2 Algériens nominés pour le prix du meilleur joueur africain de Ligue 1

Equipe d'Algérie - Joueurs algériens

Les deux internationaux algériens Nabil Bentaleb et Amine Gouiri sont en lice pour le prix du meilleur joueur africain de la Ligue 1 française 2024. Le 13 mai prochain, les médias RFI et France 24 dévoileront le nom du successeur de Chancel Mbemba au palmarès du Prix Marc-Vivien Foé.

Cette récompense distingue chaque année, le meilleur joueur africain évoluant en Ligue 1. Parmi les 11 finalistes en lice cette année, deux Algériens se distinguent : Nabil Bentaleb (Lille OSC) et Amine Gouiri (Stade rennais). Les deux Fennecs sont en course pour succéder à Chancel Mbemba qui a remporté la distinction, l'année passée.

Le milieu de terrain du LOSC est l'auteur d’une très belle saison depuis son retour à son club formateur. Nabil Bentaleb est considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrain de la Ligue 1 française. L’international algérien est une pièce maitresse de l’échiquier de Paulo Fonseca, qui le considère comme son meilleur joueur.

Amine Gouiri qui a rejoint l’équipe d’Algérie en novembre 2023 confirme son potentiel au Stade rennais. Sa vitesse, sa technique et son sens du but en font un véritable poison pour les défenses adverses. Indispensable à l'attaque rennaise, il est un prétendant sérieux au titre de meilleur joueur africain de Ligue 1.

Les nominés pour le prix Marc-Vivien Foé, aux côtés des Algériens Gouiri et Bentaleb

Outre Bentaleb et Gouiri, la liste des finalistes comporte les noms du jeune milieu sénégalais Lamine Camara (Metz) et l'attaquant prometteur ivoirien Oumar Diakité (Reims). On note également les noms de Pierre-Emerick Aubameyang (O Marseille-Gabon), Achraf Hakimi (PSG- Maroc) et Moses Simon (FC Nantes-Nigeria). Enfin, Wilfried Singo (AS Monaco- Côte d'Ivoire) et Terem Moffi (OGC Nice-Nigeria), Ndayishimiye Youssouf (OGC Nice-Burundi) et le tenant du titre Chancel Mbemba (O Marseille-RD Congo), complètent la liste.

Par ailleurs, on note l'absence de joueurs algériens comme Hichem Boudaoui et Adam Ounas en raison de leur irrégularité. En effet, les deux joueurs ne sont pas titulaires indispensables au sein de leurs clubs respectifs. Leur temps de jeu réduit ne leur a pas permis de figurer parmi les nominés pour ce titre.

Retour en haut
Share via
Copy link