Titre de séjour en France : Files d'attente interminables devant les préfectures

L’obtention ou le renouvellement d'un titre de séjour en France vire au cauchemar pour de nombreux étrangers. Des files d'attente interminables, des démarches kafkaïennes et un système informatique défaillant laissent les demandeurs désemparés.

Malgré la suppression des files d'attente physiques en raison de la crise sanitaire, la situation n'a fait qu'empirer. Les plateformes en ligne, censées fluidifier le processus d'obtention de titre de séjour, se sont transformées en obstacles supplémentaires. Quatre mois après la décision du Conseil d'État enjoignant aux préfectures de trouver des solutions alternatives, le constat est accablant : rien n'a changé. Les étrangers continuent de subir un parcours du combattant pour régulariser leur situation, confrontés à des délais interminables et à une administration sourde à leurs appels.

L'incertitude grandissante fragilise la situation de ces étrangers déjà précaire, les exposant à la perte de leur emploi. La mise en place d'une « procédure simplifiée » en ligne pour l'admission exceptionnelle au séjour n'a fait qu'aggraver la situation, créant de nouveaux obstacles pour les plus fragiles. Même l'envoi des dossiers par la poste s'avère inefficace. Considérés comme non prioritaires, ces dossiers s'enlisent dans les méandres administratifs, laissant les demandeurs dans l'attente et l'angoisse.

Voyage & Immigration Visa de travail : Ce métier est en pénurie en Italie et en Espagne

Titre de séjour : Un système numérisé défaillant

Devant la préfecture de l'Essonne cette semaine, le spectacle est ahurissant : des dizaines d'hommes, de femmes et d'enfants campent devant les grilles, bravant le froid de la nuit pour obtenir un rendez-vous. Un système de réservation en ligne censé simplifier les démarches s'est transformé en leurre, laissant les demandeurs livrés à eux-mêmes face à ces délais.

Les défaillances du système numérisé aggravent la situation. Les blocages et les retards dans le traitement des dossiers plongent les demandeurs dans un stress permanent. Face à l'ampleur de la crise, les autorités préfectorales reconnaissent les difficultés rencontrées, tout en se retranchant derrière l'augmentation constante des demandes. Des mesures ponctuelles, comme la création de guichets supplémentaires, semblent bien insuffisantes face à l'urgence de la situation.

Pour de nombreuses associations de migrants, la situation des étrangers en quête d'un titre de séjour en France est inacceptable. Elles appellent à repenser en profondeur le système actuel, en mettant en place des solutions pérennes et accessibles à tous.


Vous aimez cet article ? Partagez !