Panique à bord d'un avion d'Air Algérie

Un vol d'Air Algérie a été contraint de rebrousser chemin mardi, en raison des conditions météorologiques extrêmes. L'incident a provoqué des moments de panique parmi les 80 passagers à bord, indique le quotidien arabophone Ennahar.

Le vol AH6038 d’Air Algérie, qui avait décollé de l'aéroport international d'Alger à 16 h, a rapidement fait face à des turbulences et à une visibilité réduite à l'approche de l’aéroport de Batna. Malgré plusieurs tentatives d'atterrissage et des déroutements vers les aéroports de Sétif et Constantine, l'équipage a dû renoncer à effectuer ce vol à cause des orages et de la foudre.

En effet, l’équipage a tenté, dans un premier lieu, de poser l’avion à l’aéroport de Sétif, qui se trouve pas loin de Batna, mais sans succès en raison des conditions météorologiques. Ensuite, l’avion s’est dirigé vers l’aéroport de Constantine dans l’espoir de se poser, mais l’avion n’a pas reçu l’autorisation d’atterrir à cause de l’orage.

Voyage & Immigration Le Top 5 des pays qui refusent le plus de visas Schengen aux Algériens

L'avion d'Air Algérie fait demi-tour

Face à l'impossibilité d'atterrir en toute sécurité à Batna, la décision a été prise de retourner à Alger. L'avion a pu se poser sans encombre sur la piste de l'aéroport international d’Alger, soulageant ainsi les passagers qui avaient vécu des moments de panique et d'angoisse. L’appareil a ensuite repris son chemin pour assurer normalement sa liaison aérienne.

Il est important de souligner que ce genre d’incidents n’est pas rare dans le monde de l’aviation. Les compagnies aériennes sont souvent confrontées à des situations délicates liées à la sécurité aérienne en cas de conditions météorologiques défavorables. La priorité des compagnies aériennes reste la protection des passagers et de l'équipage, ce qui implique parfois des décisions telles que le retour à l'aéroport de départ.

Cette semaine, un vol de Tunisair en provenance de Casablanca a été dérouté vers l'aéroport international d’Oran en raison d’un problème médical rencontré par une passagère marocaine. Cette dernière a été sauvée suite à l’intervention rapide et efficace à bord de l'avion.

Voyage & Immigration Ce Franco-algérien explique pourquoi il vote RN


Vous aimez cet article ? Partagez !