Le Portugal risque d'être exclu de l'espace Schengen

Le Portugal risque d'être exclu de l'espace Schengen en raison de retards dans la mise en œuvre des nouveaux systèmes de contrôle aux frontières mandatés par l'Union européenne (UE). Un rapport récent a mis au jour les retards importants dans l'installation des équipements nécessaires, ce qui pourrait compromettre l’avenir du pays dans la zone de libre circulation.

Selon le site The Portugal News, le Portugal se trouve sous la pression de l'Union européenne pour accélérer la mise en place de nouveaux systèmes de contrôle aux frontières, faute de quoi le pays risque d'être exclu de l'espace Schengen. La date butoir de juillet pour la mise en place complète et la validation du nouveau système de contrôle aux frontières approche à grands pas. Cependant, les autorités portugaises se heurtent à des obstacles bureaucratiques et financiers considérables, notamment en ce qui concerne l'évaluation par la Cour des comptes.

Face à l'urgence de la situation, les autorités portugaises ont opté pour des contrats directs afin d'accélérer l'acquisition des équipements. Toutefois, cette approche a suscité des critiques, certains craignant des pratiques de favoritisme et d’inefficacité. Le gouvernement précédent, dirigé par António Costa, est accusé d’inaction pour avoir approuvé un budget de 25 millions d'euros pour l'acquisition des équipements nécessaires en mars dernier, sans toutefois lancer le processus d'appel d'offres.

Voyage & Immigration Regroupement familial en France : L'OFII annonce du nouveau

Exclusion du Portugal de l'espace Schengen : Quel impact ?

Malgré ces difficultés, un certain optimisme persiste quant à la capacité du Portugal à se conformer aux exigences de l'UE d'ici octobre. Soit trois mois après la date butoir et cela dépendra de sa capacité à accélérer la mise en œuvre des nouvelles mesures de contrôle aux frontières. Un échec à le faire pourrait avoir des répercussions graves sur les plans économique, sécuritaire et diplomatique pour le Portugal.

Il est important de noter qu’une exclusion du Portugal de l’espace Schengen aura un impact négatif sur les émigrants, dont les Algériens établis dans ce pays. Ces étrangers qui choisissent le Portugal pour sa législation facilitant les conditions d'obtention de la nationalité, seront moins attirés par un pays qui n’offre pas accès aux autres pays européens.


Vous aimez cet article ? Partagez !