L'Algérie ou la France : Rayan Cherki a pris sa décision

Depuis plusieurs mois, la question du choix de Rayan Cherki entre la France et l'Algérie alimentait les discussions et les spéculations. Le jeune prodige de l'Olympique Lyonnais a finalement tranché en faveur de l'Algérie, son pays d'origine.

D'un côté, l'équipe de France lui offrait une forte visibilité sur la scène internationale et de meilleures perspectives footballistiques. De l'autre, l'Algérie, qui a manifesté un grand intérêt pour attirer des binationaux ces dernières années, lui promettait un rôle central et une place importante au sein de l'équipe première.

La Fédération algérienne de football n'a pas lésiné sur les moyens pour convaincre Cherki de porter le maillot vert. Selon certaines sources, l'ancien sélectionneur Djamel Belmadi a beaucoup discuté avec le joueur et son entourage afin de le convaincre de l'importance du projet de l'équipe nationale. Le joueur de 20 ans aurait manifesté son intérêt pour le projet et surtout son attachement au pays d'origine de sa mère.

Sports Le transfert de Mahrez au cœur d'une enquête pénale en France

Nouveaux éléments décisifs pour le choix de Cherki

Selon le site spécialisé DzBallon, de nouveaux éléments décisifs sont venus clarifier un peu plus la décision de Cherki, cette semaine. En effet, le joueur, qui a joué l'intégralité des matchs de la sélection de France U 23, vient d'être exclu de la liste des convoqués pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Le sélectionneur des Bleuet Thierry Henry a écarté le joueur de la sélection sans donner de justifications claires.

La veille, un autre signe a été donné par le chargé de communication au sein de la Fédération algérienne, Said Fellak. Ce dernier a annoncé l'arrivée prochaine de trois binationaux au sein des Fennecs. Même s'il n'a pas donné les noms, nombreux observateurs ont compris que Cherki serait l'un des nouveaux arrivés.

Le responsable de la FAF a indiqué que ces joueurs étaient prêts à intégrer le groupe dès ce stage de juin. Cependant, Petkovic a préféré opter pour la stabilité durant cette période décisive. Ces trois joueurs binationaux seraient donc appelés pour le stage de septembre.

Sports Champions League et Coupe de la Confédération : Les clubs algériens connaissent leurs adversaires


Vous aimez cet article ? Partagez !