Rayan Cherki évoque ses origines algériennes et son vœu

Le milieu offensif de l’Olympique lyonnais, Rayan Cherki a évoqué cette semaine ses origines algériennes. Dans un entretien accordé au média français So foot publié jeudi 4 avril, le joueur franco- algérien a affirmé notamment qu’il rêvait de visiter la terre d'origine de sa maman.

Rayan Cherki est né en France d’un père d'origine italienne et d’une mère d'origine algérienne. Le joueur peut donc prétendre jouer pour les sélections de trois pays, l'Algérie, la France et l'Italie, qui ont d’ailleurs un œil sur lui. Le milieu offensif de l’OL ne s’est pas encore exprimé sur son avenir international.

Le gaucher de charme des Gones qui a fait toutes les catégories avec l’équipe de France est concentré actuellement sur les Jeux olympiques qu’il devrait livrer avec les Bleuets l’été prochain à Paris. De ce fait, le choix pour sa carrière internationale est relégué au second plan. Momentanément, du moins.

Sports Le transfert de Mahrez au cœur d'une enquête pénale en France

L’Algérie qui le convoite depuis plusieurs années peut-elle cependant toujours rêver de lui en sélection ? La réponse est bien entendu affirmative. La Fédération algérienne de football (FAF) qui fait de ce dossier l’une de ses priorités peut encore espérer, sachant que le joueur n’a pas fermé la porte aux Fennecs. Cette semaine, il a fait d’ailleurs des déclarations qui peuvent réconforter la tendance.

La sélection algérienne peut encore rêver de Rayan Cherki

Rayan Cherki semble en effet fier de ses origines algériennes et l’affiche sans ambages. Dans une longue interview accordée au magazine français So Foot, il a ainsi assuré être « plus proches de la famille de ma mère que celle de mon père. C’est aussi pour ça qu’on a plus creusé nos racines algériennes ».

Mieux, le Lyonnais a fait savoir que « presque tous mes frères sont déjà allés en Algérie. J’aimerais bien y aller un jour aussi, voir à quoi ressemble Biskra. Les portes du désert ». Voilà donc des déclarations qui ne peuvent qu’être rassurantes pour les responsables de la haute instance du football national mais pour l’ensemble des Algériens. Cherki en vert, le rêve est permis.

 

Sports Champions League et Coupe de la Confédération : Les clubs algériens connaissent leurs adversaires


Vous aimez cet article ? Partagez !