Visa de travail en Europe : Les 15 métiers les plus demandés en Pologne

La Pologne, pays membre de l'Union européenne depuis 2004, connait une forte croissance économique ces dernières années. Le pays de l’espace Schengen présente un taux de chômage exceptionnellement bas et souffre d’une pénurie de main-d'œuvre qualifiée dans divers secteurs.

Avec un taux de chômage de seulement 2,9 % en mars 2024, la Pologne affiche l'un des plus bas niveaux de l'Union européenne. Cependant, ce chiffre cache des disparités importantes entre les secteurs. En effet, de nombreux domaines peinent à recruter du personnel qualifié, notamment dans l'artisanat, les métiers spécialisés, l'éducation, la santé, l'industrie manufacturière et les transports.

Le rapport EURES 2023 sur les pénuries et excédents de main-d'œuvre en Pologne identifie 28 professions en manque de personnel. Ces métiers requièrent souvent des compétences et des qualifications professionnelles spécifiques. Face à cette pénurie, les employeurs polonais éprouvent des difficultés à recruter des travailleurs possédant le savoir-faire requis, comme le souligne une enquête de ManpowerGroup en 2023, où 72 % des entreprises ont signalé des problèmes de recrutement.

Voyage & Immigration Aéroports de Paris : Voici pourquoi votre vol risque d'être en retard ces jours-ci

Les 15 emplois les plus demandés en Pologne

Pour pallier à ce manque, le gouvernement polonais encourage l'immigration de travailleurs étrangers qualifiés. Néanmoins, les migrants qui envisagent de s’installer en Pologne pour y travailler feront mieux de choisir parmi les professions les plus recherchées afin d’avoir le plus de chances de trouver  un emploi rapidement. Voici la liste des 15 emplois les plus demandés en Pologne, selon le dernier rapport EURES.

  1. Ouvriers du bâtiment
  2. Conducteurs professionnels (poids lourds/camion/bus/tramway)
  3. Électriciens du bâtiment et assimilés
  4. Régleur et opérateur de machines-outils pour le travail des métaux
  5. Soudeurs et coupeurs au chalumeau
  6. Couvreurs
  7. Charpentiers et menuisiers
  8. Constructeurs de maisons
  9. Cuisiniers
  10. Commis comptables et à la tenue de livres
  11. Professionnels associés en travail social
  12. Psychologues
  13. Professionnels de l'enseignement non classés ailleurs
  14. Enseignants d'enfants ayant des besoins spéciaux
  15. Enseignants du primaire/secondaire/professionnel

Un visa de travail pour les non européens

Il est important de souligner que malgré l'arrivée croissante de travailleurs étrangers, la Pologne continue de faire face à une demande importante de main-d'œuvre dans certains secteurs. En octobre 2023, environ 1,3 million de migrants travaillaient en Pologne, soit près de 7 % de la population active du pays. La majorité de ces travailleurs étrangers provenaient d'Ukraine, de Biélorussie et de Géorgie, avec une augmentation notable de ressortissants de pays asiatiques, notamment de l'Inde.

Cette tendance s'explique par la pénurie croissante de travailleurs polonais, comme le souligne Krzysztof Inglot, fondateur de l'agence de placement Personnel Service. Cette situation accentue la demande de main-d'œuvre étrangère, particulièrement dans les secteurs manufacturier, alimentaire, du commerce électronique et de la logistique.

Les ressortissants de l'UE/EEE et de Suisse peuvent travailler en Pologne sans visa. En revanche, les citoyens des pays tiers doivent obtenir un visa de travail. La procédure implique que l'employeur polonais obtienne d'abord un permis de travail pour le travailleur potentiel. Une fois le permis de travail délivré, l'employé peut demander un visa de travail auprès de l'ambassade de Pologne.

Voyage & Immigration France-Algérie : Les tarifs promotionnels disponibles chez ASL Airlines


Vous aimez cet article ? Partagez !