L’ambassade des États-Unis à Alger a mis en garde ses ressortissants sur la situation en Algérie à la veille de l'élection présidentielle du 12 décembre. En effet, la représentation diplomatique rappelle dans un communiqué publié lundi 9 décembre les mesures de sécurité à suivre par les Américains présents en Algérie

Ainsi, l’ambassade fait savoir à ses ressortissants que dans la conjoncture actuelle, des manifestations peuvent avoir lieu à tout moment. Elle souligne que « des rassemblements, des manifestations et des grèves peuvent se produire sans préavis ». Elle ajoute qu’« auparavant, la police avait utilisé des barrières physiques, des canons à eau et à bruit et du gaz lacrymogène pour contrôler les foules ».

L’ambassade conseille aux citoyens américains de rester à l’écart des manifestations. Elle demande à son personnel « d'éviter toutes les zones touchées par les manifestations. De ne pas participer, regarder ou rester à proximité des manifestations même si elles restent pacifiques ».

Le communiqué de l’ambassade rappelle aussi les mesures de sécurité décidées depuis le 9 avril, à savoir d’éviter les zones frontalières sud en raison « du risque de terrorisme, d'activité criminelle et d'enlèvement ». L’ambassade fait aussi savoir qu’elle sera fermée le 12 décembre en raison de l’élection présidentielle.

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que l’ambassade américaine appelle ses ressortissants à la prudence. Elle le fait régulièrement depuis le début du Hirak.

Lire aussi : Algérie : Le secrétaire d'État américain accuse Huawei de corruption