La Turquie a décidé officiellement de supprimer le visa pour les citoyens algériens de moins de 15 ans et de plus de 65 ans, rapporte la TRT (Radio-télévision de Turquie) sur son site internet.

Selon un décret signé par le président turc Recep Tayyip Erdogan, paru ce vendredi 27 décembre, les Algériens âgés de moins de 15 ans et de plus de 65 ans, détenant un passeport de service ou un passeport ordinaire (privé) pourront voyager en Turquie sans visa pour un séjour de 90 jours maximum sur un délai de 180 jours.

https://youtu.be/LDWFFGBaU3g

La Turquie suspend provisoirement la délivrance de visas aux Algériens

L’ambassade de Turquie en Algérie a décidé l’arrêt de délivrance des visas aux Algériens. Cette dernière a fermé son centre de demande de visa et cela « jusqu’à la fin de l’année 2019 », comme l’a précisé l’ambassade d’Ankara dans un communiqué, sur son site Web officiel. L’ambassade de Turquie explique que cette décision est liée à « des procédures financières qui devront être conclues avant le nouvel an ». La représentation diplomatique d’Ankara n’a annoncé aucune date pour la réouverture du centre.

Destination Turquie : Durcissement et limitation du visa électronique

Il faut rappeler qu'ils sont plus de 300 000 Algériens à se rendre en Turquie chaque année. Néanmoins, le gouvernement turc avait décidé en août dernier d’annuler l’octroi de visas en ligne. Cela a d'ailleurs fait réagir le gouvernement algérien qui a pris les mêmes mesures pour appliquer la réciprocité.

À lire aussi :  Obligation de quitter le territoire français : Ce qu'il faut savoir

Cette mesure a soulevé une grande polémique, d'autant plus que l’Algérie et la Turquie entretiennent de bonnes relations. Certains experts ont expliqué que le pays dirigé par Erdogan s'est plié à la pression de l’Union européenne qui considère la Turquie comme un pays de transition migratoire.