Le patron de Sovac production Mourad Oulmi s’est attaqué à Omar Rebrab à travers son collectif d’avocats. En effet, ces derniers ont déposé plainte contre le fils d’Issad Rebrab pour "signalements malveillants", selon un communiqué rendu public dimanche 29 décembre.

Ainsi, les avocats de Mourad Oulmi considèrent les propos de Omar Rebrab comme diffamatoires. Ils rappellent que les propos du nouveau patron de Cevital « faisant état de l’octroi par leur client d’une villa à Hydra au profit de l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines actuellement en fuite, sont d’une extrême gravité et constituent une infraction punie par la loi ».

Le collectif des avocats de Mourad Oulmi a annoncé avoir déposé plainte contre Omar Rebrab qui l’a cité lors du procès de l’affaire des usines de montage automobile au tribunal de Sidi M'hamed à Alger. Ils expliquent leur démarche par une « perspective d’éclairer l’opinion publique sur la récente déclaration faite par Mr. Omar-Rebrab (HMA Groupe CEVITAL), lors du procès tenu au Tribunal de Sidi M’hamed dans l’affaire des constructeurs automobiles, dont Monsieur Oulmi Mourad PDG de Sovac Algérie n’était pas cité comme partie à l’instance ».

Les avocats ont tenu à préciser que les déclarations du fils d'Issad Rebrab sont « infondées et dépourvues de toute morale et de vérité, et il n’a jamais possédé une villa a Hydra ». Ils signalent que leur client «  sous réserve de confidentialité des investigations, n’est pas poursuivi pour infraction de corruption ».

Mourad Oulmi incarcéré à la prison d'El Harrach

Pour rappel le Franco-algérien et patron du Groupe Sovac, Mourad Oulmi, a été interpellé jeudi 13 juin, par les éléments de la Section de recherche de la Gendarmerie nationale de Bab Jdid à Alger. Il a été accusé de « corruption » et d' « indus obtention de privilèges ». Mourad Oulmi est placé en détention provisoire à la prison d’El Harrach dans l’attente de son procès.

Lire aussi : Algérie : Les révélations de Omar Rebrab au tribunal de Sidi M’Hamed