Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan a été reçu, dimanche dernier à Alger, par son homologue Abdelmadjid Tebboune, lors d'une visite officielle au cours de laquelle le Chef d'État algérien n'a pas manqué d'évoquer le sujet de la guerre d'Algérie.

Si la visite du président turc s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération bilatérale algéro-turque, les deux chefs d'État ont eu également à échanger autour des crimes de la France en Algérie. En effet, Recep Tayyip Erdoğan a révélé au quotidien progouvernemental turc « Daily Sabah » que le président algérien Abdelmadjid Tebboune lui a assuré que les Français « ont massacré plus de 5 millions d’Algériens en 130 ans ».

En réponse, le président turc a demandé à son homologue algérien de partager les documents liés aux crimes français en Algérie. « Si vous m’envoyez des documents à ce sujet ( crimes de la France en Algérie, ndlr ), nous serons très heureux. Je savais que des millions de personnes ont été tuées, mais je n’imaginais pas un tel chiffre », a déclaré Erdoğan, dans des propos relayés par Daily Sabah, précisant que « la plupart des dirigeants mondiaux ne connaissent pas ce nombre ».

« Bien sûr, les Français ont commis des massacres non seulement en Algérie, mais aussi au Rwanda. De nombreux pays d'Afrique du Nord ont été témoins de ce type de massacres français dans leur histoire. Le président français Emmanuel Macron ne le sait pas », a ajouté le président turc, qui a effectué cette semaine une tournée sur le continent africain, où il a visité l'Algérie la Gambie et le Sénégal.

Erdogan avait précédemment accusé la France

Il faut noter que ce n'est pas la première fois que Recep Tayyip Erdogan se prononce à propos du passé colonial de la France en Algérie. En février 2018 lors d'une allocution à Istanbul, le président turc avait accusé les Français d'avoir massacré cinq millions de musulmans en Algérie et d'avoir commis des exactions de masse lors de la guerre de libération nationale. « Les Français ont massacré cinq millions de musulmans en Algérie. Ils ont commis également un massacre énorme en Libye. Mais le monde s’est tu » avait-il indique.

Lire également : Les déclarations d’Emmanuel Macron sur la guerre Algérie suscitent la polémique