Des dizaines de militants politiques suisses ont organisé, ce samedi 1er février, un rassemblement à Genève en Suisse pour demander la libération de Louisa Hanoune ainsi que les autres détenus politiques.

En effet, ils étaient des dizaines de personnes à manifester, ce samedi sur la Place des Nations, à Genève pour demander la libération de Louiza Hanoun et les détenus politiques . La manifestation a été organisée par le comité suisse de soutien à la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT). Les présents ont fait écho à la campagne qui a été lancée dans plus de 100 pays pour demander la libération de la leader du parti travailliste algérien.

Les manifestants ont aussi demandé l’abandon des charges contre les détenus politiques en Algérie. Ils se sont constitués en délégation composée de syndicalistes, représentants politiques et soutiens de Louisa Hanoun pour remettre une résolution dans ce sens au consul d’Algérie à Genève. Les manifestants ont exprimé leurs inquiétudes de la dégradation de l’état de santé de Louisa Hanoune après sa condamnation à 15 ans de prison par un tribunal militaire de Blida .

Des responsables politiques fustigent leur gouvernement

Par ailleurs, l'ancien conseiller national (PS/VD) Nicolas Rochat Fernandez a profité de l’occasion pour remettre en cause la politique menée par le conseiller fédéral Ignazio Cassis « sur les échanges économiques plutôt que sur des solutions de paix ». Il a indiqué qu’Il ne « s'attend pas à davantage d'efforts du ministre pour "dénoncer" la situation des détenus politiques en Algérie ».

À lire aussi :  Levée de boucliers sur le Maroc : Le Royaume devant la commission Pegasus au parlement européen

Un autre responsable socialiste demande au chef de la diplomatie suisse de mentionner cette affaire auprès des institutions internationales et du gouvernement algérien. Quant à l’ancien conseiller national socialiste vaudois, Eric Voruz, il a affirmé : « Nous devons aussi exiger l'abolition des dictatures ».

Lire aussi: Comme Toufik et Saïd Bouteflika, l’état de santé de Louisa Hanoune se dégrade