Une infirmière, une douanière et un adolescent sont décédés à CHU Docteur Benzerdjeb d’Oran suite aux complications dues à la grippe H1N1, rapportent des sources locales ce mardi 18 février. Les mêmes sources affirment que la douanière a succombé au virus après avoir passé 1 semaine dans un coma profond.

Ainsi, cette grippe saisonnière appelée aussi influenza fait des victimes. Les trois victimes ont succombé au virus très rapidement, malgré leur prise en charge par les services de l’hôpital. Elles étaient intubées et mises sous respirateur. Avant le décès de la douanière, un adolescent est mort vendredi passé suite à des complications cardiaque et respiratoire dues à des symptômes de grippe. Le décès de l'adolescent a été suivi par celui d’une femme de 40 ans, infirmière au service de cardiologie du même établissement hospitalier, qui présentait les mêmes symptômes.

Les médecins inquiets

Ces trois décès mettent sérieusement en doute les déclarations de la cellule de communication de l’hôpital qui a évoqué des grippes saisonnières sévères. Des médecins ont exprimé leur inquiétude et affirmé que « des grippes saisonnières peuvent, en effet, tuer, mais souvent, ce sont des patients âgés souffrant de maladies chroniques ». Ils ajoutent que dans ces cas de décès, « nous avons des sujets jeunes qui ont présenté le même tableau clinique et les mêmes complications très rapidement ».

Les médecins signalent que « 5 cas présentant les mêmes signes sont hospitalisés soit en réanimation, soit aux UMC, soit en infectieux ». Les médecins ont aussi tenu à alerter sur « l’absence de moyens, les conditions de travail inadaptées et l’indisponibilité du Tamiflu ».

Le décès de ces trois patients et l’hospitalisation de 5 autres sujets atteints interpellent les services sanitaires de la wilaya pour prendre les mesures nécessaires afin d'empêcher la propagation de ce virus et éviter, ainsi, une épidémie .

lire aussi : Algérie : Une épidémie de grippe fait 3 morts à Setif