Taux de change : Le dinar algérien continue sa hausse sur le marché noir

La propagation du coronavirus continue de se répercuter sur l’économie nationale. En effet, après la chute des prix du pétrole, le taux de change sur le marché noir est aussi touché par ce virus. Le dinar algérien est cette fois-ci positivement impacté. Il a enregistré une nouvelle hausse, ce lundi 2 mars, sur les principaux marchés noirs des devises, notamment celui du Square Port Saïd, Alger.

Ainsi, le marché noir confirme que la valeur du dinar est inversement proportionnelle à la santé économique du pays. Le ralenti de la machine économique a permis à la monnaie nationale de gagner deux dinars face à l’euro, par rapport au taux de change du 29 février. A Alger, un euro s’échange donc à 195 dinars, un dollar à 178 dinars et une livre sterling à 230 dinars. Ces devises étrangères connaissent un petit recul par rapport aux cotations de ces deux derniers jours.

La baisse de la valeur des principales devises étrangères est due à plusieurs facteurs liés à la conjoncture économique. Ces monnaies sont fortement impactées par la baisse de la demande principalement à cause de l’annulation de la Omra et du recul des échanges avec la Chine, l’un des principaux fournisseurs du marché algérien.

Économie Réserves d'or et production aurifère en Algérie : Tout ce qu'il faut savoir

Cette hausse de la monnaie nationale est seulement conjoncturelle. Le dinar reprendra sa véritable valeur dès que l’épidémie sera maîtrisée. La situation de l’économie nationale est peu favorable à une hausse de la valeur du dinar dans la durée.

Taux de change sur le marché officiel

La monnaie nationale est échangée à 132 dinars pour un euro et 120 dinars pour un dollar, selon les chiffres de la Banque d’Algérie ce lundi 2 mars. Elle reste stable par rapport à la devise européenne et au dollar américain.

En savoir plus : Algérie Bourse – Devises et taux de change du dinar algérien

 

Économie Nouvelle hausse du SMIC en France


Vous aimez cet article ? Partagez !