Deux nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été confirmés ce lundi 2 mars, à l’hôpital de Blida. Il s’agit de deux personnes de la même famille que les deux patientes diagnostiquées, dimanche. Au total, cinq cas sont diagnostiqués positifs en Algérie depuis le début de l’épidémie, indique un communiqué du ministère de la santé.

Selon la même source, les deux personnes atteintes par le Coronavirus ont été diagnostiquées suite à l’enquête épidémiologique lancée pour identifier toutes les personnes qui étaient en contact avec le ressortissant algérien de 83 ans, vivant en France et sa fille qui ont séjourné récemment en Algérie.

Pour rappel, une femme âgée de 54 ans et sa fille de 24 ans ont été placées samedi, en isolement à l’hôpital de Blida et subissent un traitement. Elles ont été diagnostiquées positives au nouveau coronavirus après avoir été en contact avec le ressortissant algérien et sa fille établis en France. Ces derniers, ont découvert leur contamination au Covid 19, à leur retour en France, le 21 février. Suite à cette information, une enquête épidémiologique a été enclenchée.

Les quatre patients sont en isolement à Blida

Le ministère de la santé précise que le nombre total des cas confirmés au coronavirus en Algérie est de porté à cinq. En plus des 4 patients placés en isolement à l’hôpital de Blida, un ressortissant italien était le premier cas à avoir été diagnostiqué positif le 25 février dernier. Celui-ci a été rapatrié samedi, 29 février, vers l'Italie.

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Par ailleurs, le cas d'un ressortissant algérien installé en France a été signalé dans la soirée de samedi 29 février à l’aéroport de Sétif, à l’est de l’Algérie. L’émigré, âgé de 40 ans, est arrivé à bord d’un vol en provenance de l’aéroport de Lyon en France. Il a été interpellé à son arrivée à l’aéroport de Sétif lorsque l’alarme du scanner de détection thermique a retenti au passage du quadragénaire résidant à Saint-Etienne.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Ce que l’on sait des deux nouveaux cas confirmés