Les autorités sanitaires de la wilaya de Sétif ont mis en quarantaine une émigrée soupçonnée de porter le virus Covid-19. C'est le directeur de la santé de cette wilaya qui a fait cette annonce à Ennahar. Il a cependant refusé de donner des détails sur l'identité de la patiente.

La seule information que le directeur de la santé Abdelhakim Dehane a avancée est l'âge approximatif de la patiente. il s'agit selon lui d'une trentenaire. Il a également refusé de révéler dans quel établissement la malade est mise en isolement. Les prélèvements effectués ont été transférés vers l'Institut Pasteur d'Alger. Les médecins en charge de la patiente recevront les résultats de ces analyses dimanche 8 mars, précise le même responsable.

Il faut dire que les résultats seront décisifs pour le reste de la bataille contre le coronavirus en Algérie. S'ils s'avèrent positifs, ce sera un deuxième foyer pour ce virus en Algérie, et donc un deuxième front pour le personnel de la santé. L'Algérie a-t-elle les moyens d'affronter une forte propagation de ce virus qui s'est avéré mortel dans de nombreux pays ?

Par ailleurs, le directeur de la santé de la même wilaya a fait savoir que la jeune femme en isolement depuis quelques jours pour soupçon de coronavirus va quitter l'établissement de santé ce samedi 7 mars au soir. Ses analyses étant négatives, cette femme de 29 ans est originaire de la localité d'El Eulma, toujours à Sétif.

À lire aussi :  Royaume-Uni : Facilitation de l'expulsion des délinquants étrangers

L'hôpital Sarroub El Khatir avait envoyé les prélèvements sanguins de la patiente à l'Institut Pasteur. Les résultats sont arrivés ce samedi 7 mars et ils se sont avérés négatifs. C'est ce qui permet à cette femme soupçonnée de porter le coronavirus de quitter l'établissement dès ce samedi.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Images inquiétantes diffusées depuis une chambre d’isolement (VIDÉO)