La 16ème édition du Festival international du film du Sahara (Fisahara), prévue initialement du 14 au 19 avril prochain, a été officiellement reportée en raison de la propagation du coronavirus Covid-19. Des cinéastes, des activistes et des militants de différents pays devaient y participer.

Programmé au départ à Tindouf, le 16ème Festival international du film du Sahara a été reporté au mois d'octobre, en raison de la menace sanitaire que fait peser l'épidémie de coronavirus. Selon les responsables du festival, il s'est avéré difficile de déplacer dans les circonstances actuelles des milliers de participants du monde entier vers Tindouf. Ils affirment que la décision de renvoyer l'événement à une date ultérieure a été prise "pour éviter une éventuelle annulation à la dernière minute".

Les organisateurs de l'événement assurent qu'ils ont convenu de cette déprogrammation avec certitude et attendent "avec impatience" le lancement de la 16ème édition du festival, au mois d'octobre, assurant, dans la foulée, que la programmation initiale des films et des activités parallèles est maintenue.

Des cinéastes et des activistes de différents pays attendus

Rappelons que cet événement cinématographique rassemblera, à Tindouf, des cinéastes, des activistes et des militants de différents pays. Parmi les noms qui retiennent l'attention, ceux de la journaliste colombienne Soraya Bayuelo, lauréate du prix national (colombien) de la paix, et du cinéaste espagnol Benito Zembrano, lauréat du prix Goya.

À lire aussi :  Métiers en tension : Vers la régularisation de « quelques milliers » de travailleurs par an

Notons, par ailleurs, qu'en raison de la propagation rapide du coronavirus, de nombreux événements mondiaux et continentaux ont été ajournés. C'est le cas du Championnat d'Afrique des clubs de handball et de la Supercoupe d'Afrique des clubs, prévus initialement pour le mois d'avril.

Localement, la Ligue de football professionnel (LFP) avisera prochainement la Fédération algérienne de football d'une éventuelle programmation à huis clos du reste des rencontres des Ligues 1 et 2. Signalons, à titre de rappel, que le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a confirmé jusque-là 19 cas de contamination au Covid-19 en Algérie.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Tous les matchs de football à huis clos ?