Une femme ayant séjourné en France est suspectée d'avoir contracté le coronavirus, dans la wilaya de Jijel, à l'est de l'Algérie. Elle a été mise en isolement à l'hôpital Medjdoub Saïd, dans la commune de Tahir, en attendant les résultats des prélèvements effectués. 

La jeune femme, âgée de 28 ans et originaire de la commune de Chekfa, dans la wilaya de Jijel, est rentrée en Algérie il y a deux semaines. Elle a séjourné chez des proches en France, plus précisément à Marseille. A son retour au pays, elle présentait des symptômes d'une forte grippe, ce qui a nécessité son hospitalisation et sa mise en confinement, en attendant les résultats des prélèvements transférés à l'Institut Pasteur d'Alger.

Rappelons que la direction de la Santé de la wilaya de Jijel a affirmé, la semaine dernière, que les résultats des prélèvements effectués sur les quatre personnes mises en isolement dans le même hôpital se sont avérés négatifs. Elle a ajouté qu'aucun cas d'infection au coronavirus Covid-19 n'avait été enregistré dans cette wilaya côtière.

De son côté, le ministère de la Santé a débloqué un budget de 370 milliards pour le dépistage et la lutte contre le coronavirus, qui continue sa propagation dans plus de 80 pays à travers le monde. Le ministère a également rassuré que le contrôle aux points de passage frontaliers a été renforcé.

Par ailleurs, le même département ministériel avait confirmé que 20 personnes, dont 16 issues d'une même famille, ont été mises en quarantaine en raison de leur infection par le Covid-19. Rappelons que l'Institut Pasteur reste jusqu'à présent le seul centre de dépistage de ce virus.

A lire aussi : Coronavirus : Le point sur la situation en Algérie